L’aromathérapie culinaire conseils et précautions

L’aromathérapie culinaire conseils et précautions

L'aromathérapie culinaireLes huiles essentielles en cuisine (et aussi en générale!) sont à utiliser avec parcimonie. En trop grand volume, elles pourraient s’avérer toxiques et altérer la saveur du plat. Il ne faut surtout pas les utiliser pures,  mais toujours diluées dans une base comme de l’huile végétale, du sucre, du miel, du fromage blanc, de l’œuf, selon les besoin et la recette.

En cas de plat cuit, prévoyez autant que possible d’ajouter les huiles essentielles en fin de cuisson. Plus elles chauffent plus elles perdent de leur saveur !

Les doses recommandées

– 1 ou 2 gouttes suffiront à parfumer un plat cru pour 6 personnes.
– Pour vos desserts (compotes, entremets, mousses, etc..) : Pour 100 grammes, 1/2 goutte à 1 goutte
– Dans vos yaourts et fromage blanc : 1 goutte
– 2 à 3 gouttes pour un plat cuit (la cuisson altère l’arôme de l’huile essentielle).
– En tisane ou autre boisson, 1/2 à 1 goutte selon le volume de la tasse, et toujours dilué dans une base (miel, sucre..).
– Si vous souhaitez fabriquer une huile aromatisée (par exemple une huile d’olive au citron-basilic), 5 à 6 gouttes en tout pour 1 litre d’huile.

Lecture associée

Consulter aussi le chapitre « L’aromarthérapie culinaire » : Des idées et recettes, ainsi que les huiles essentielles utiles en cuisine.

L’huile essentielle (ou essence) de citron

L’huile essentielle (ou essence) de mandarine

L’huile essentielle d’orange

L’huile essentielle de cannelle

Acheter des huiles essentielles ?

Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles de bonne qualité, consultez ma page Acheter des huiles essentielles !

Une réaction au sujet de « L’aromathérapie culinaire conseils et précautions »

  1. tres bonnes idees des recettes seraient les bienvenues,merci pour ce beau site,elisabeth

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.