Le cassis, ses atouts thérapeutiques et cosmétiques

Le cassis, ses atouts thérapeutiques et cosmétiques

cassisLe cassis, on l’appelle aussi le « groseillier noir » car ses baies ont une couleur bleu foncé, presque noire.

La baie de cassis

A l’état sauvage, on le trouve facilement en altitude, en milieu froid et humide, le plus souvent en forêt et en sous bois. Il est également usuel de le cultiver en jardin. Reconnu depuis des siècles pour ses vertus médicinales, le cassis est une baies qui contient de nombreuses vitamines, des tanins, du fer et du calcium. On l’emploie depuis fort longtemps comme fortifiant général, ce petit fruit permet de lutter efficacement contre la fatigue et l’asthénie, mais également pour soigner les troubles circulatoires et l’hypertension.

Les feuilles de cassis

Les feuilles de cassis, quant à elles gorgées de flavonoïdes, de silice et sels minéraux, sont utilisées pour soulager les maladies inflammatoires comme les rhumatismes et l’arthrose. Diurétique et dépurative, la tisane de feuilles de cassis favorise l’élimination des toxines, aide à lutter contre l’obésité, tout en protégeant les reins et le foie. Si vous n’avez pas de feuilles de cassis sous la main, vous pouvez également utiliser l’hydrolat de cassis.

L’huile de pépins de cassis

Des pépins des baies de cassis est extraite une huile végétale : L’huile de pépins de cassis. Elle est riche en oméga 3 et oméga 6, excellente pour le soin de la peau, ses acides gras essentiels permettent d’en préserver l’élasticité et de soulager les irritations. Elle a des propriétés antirides exceptionnelles. L’huile de pépins de cassis est également indiquée pour le soin des cheveux abîmés qu’elle revitalise et fortifie. On l’emploie aussi comme fortifiant pour les ongles cassants.

Mise en garde
En cas de grossesse ou d’allaitement il est recommandé d’éviter la prise de tisane de feuilles de cassis. Le cassis est à éviter aussi en cas de maladie cardiaque ou d’insuffisance rénale, ainsi qu’en cas de traitement récurrent contre l’hypertension. Il est préférable de ne pas consommer la tisane de cassis après 17 h.

Recettes à base de cassis

Obésité, surpoids, élimination, fatigue et surmenage
Tisane drainante et stimulante cassis et achillée millefeuille

Dans un litre d’eau frémissante, faire infuser une cuillerée à soupe de feuilles de cassis et une cuillerée à soupe d’achillée mille-feuille pendant une dizaine de minutes. Filtrer et boire deux à trois tasses dans la journée. Renouveler l’opération pendant plusieurs jours.

Peau mature, eczéma, irritations, démangeaisons, rougeurs, gerçures, crevasses
Baume apaisant et hydratant

Ingrédients :
10 ml d’huile de pépins de cassis
10 ml de macérât de calendula
1 cuillerée à café de beurre de karité
1 cuillerée à café de cire d’abeille
6 gouttes d’huile essentielle d’immortelle
6 gouttes d’huile essentielle de lavande

Dans un récipient en terre cuite, faire fondre la cire d’abeille au bain marie avec le macérât de calendula et l’huile de pépins de cassis tout en remuant. Lorsque la cire a totalement fondu et s’est confondue à l’huile, retirer le récipient du bain marie. Laisser refroidir 2 minutes puis ajouter les huiles essentielles. Verser aussitôt la préparation dans un flacon en verre. Le mélange va durcir et se transformer en baume plus ou moins épais (plus on ajoute de cire d’abeille, plus le baume sera épais, et vice versa).

Conservation : 6 mois au réfrigérateur.

Lire aussi…

Les vertus du macérat de bourgeons de cassis

Acheter des produits ?

Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Continuez votre lecture, consultez l’index des articles Nutrition : Les aliments santé. Retrouvez aussi de nombreuses autres recettes à base de cassis dans mon livre Plantes de montagnes.

plantes de montagne cassis

 

Les commentaires sont clos.