Enfants et aromathérapie

Enfants et aromathérapie

Les enfants et l’aromathérapie, quelles huiles essentielles peut-on utiliser ?

enfants et aromathérapie

Se soigner par l’aromathérapie n’est pas réservé aux seuls adultes. Pour certains petits maux du quotidien, les enfants peuvent tout autant profiter du bienfait des huiles essentielles, à condition de bien respecter le mode d’utilisation, par voie interne ou externe, et les doses prescrites.

Rhume, problèmes dermatologiques  légers, problèmes digestifs ou autres petits bobos, anxiété, insomnie,… l’usage des huiles essentielles offre une façon naturelle de soigner ses petits. Bien qu’il soit sans danger pour la santé et pour parer à toute manifestation allergique, il est conseillé malgré tout, de faire au préalable un test dans le creux du bras de l’enfant avec l’huile essentielle ou le mélange d’huiles à appliquer.

L’aromathérapie est une thérapie alternative d’autant plus intéressante pour eux du fait que les huiles essentielles peuvent agir de différentes manières autres que par l’ingestion, contrairement aux médicaments classiques, souvent au goût désagréable :

– Par voie atmosphérique avec l’emploi d’un diffuseur (consultez aussi cet article: Enfants agités, les huiles essentielles à diffuser)
– Par inhalation sèche en déposant quelques gouttes d’huiles essentielles sur un mouchoir.
– Par voie topique en ajoutant quelques gouttes dans le bain (préalablement diluées dans un peu de lait par exemple) ou en lui faisant un massage. Ces deux solutions étant à utiliser uniquement à partir de 3 ans, et toujours fortement dilué dans de l’huile végétale, l’huile d’amande douce étant la mieux tolérée par la peau encore fragile d’un enfant.

Consultez aussi cet article: Bébé, femmes enceintes et huiles essentielles.

Les précautions d’emploi pour les enfants

A noter que chaque enfant possédant son propre terrain, allergique ou non, il est indispensable de consulter un spécialiste de la santé avant toute utilisation d’une huile essentielle. Ces quelques conseils sont des basics, basés sur des références bibliographiques, mais ne sauraient en aucun cas remplacer les conseils d’un médecin.

Les trois « basiques » à toujours avoir chez soi

Une huile essentielle aux propriétés cicatrisantes, anti-inflammatoires et antispasmodiques mais également antibactérienne et antifongique : l’huile essentielle de lavande fine ou lavandula angustifolia. En effet, elle permet de soulager les brûlures légères, les petites irritations et les piqûres d’insectes. De même, elle permet de guérir l’eczéma. A utiliser à partir de 6 ans, en diffusion ou diluée dans une huile de massage.

Une huile essentielle aux propriétés antibactériennes et antivirales, qui a une vertu de stimulant immunitaire et d’expectorant à la fois : l’huile essentielle de de ravintsara ou cinnamomum camphor. Elle renforce les défenses immunitaires pour prévenir et guérir des petits maux d’intersaisons tels que rhume et grippe. A utiliser à partir de 3 ans, en en diffusion ou diluée dans une huile de massage.

Une huile essentielle aux propriétés apaisantes : l’huile essentielle de mandarine ou citrus reticulata. Elle a un effet apaisant sur le système nerveux, et de ce fait, combat anxiété et insomnie. A utiliser seulement en diffusion, dès 3 ans.

Alternative intéressante pour les enfants

Les eaux florales sont plus douces et fort intéressantes pour le soin des enfants.

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consultez le chapitre Aromathérapie, femmes, grossesse, enfants et bébés.

Acheter des huiles essentielles ?

Si vous souhaitez acheter les huiles essentielles, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Les commentaires sont clos.