Huile essentielle d’hysope couchée

Huile essentielle d’hysope couchée

HysopeNom botanique : Hyssopus officinalis var. Decumbens
Origine : Amérique latine, Afrique du Nord, régions méditerranéennes
Famille : lamiacées

Description botanique : l’hysope couchée, également appelé hysope décombante est un arbrisseau évoluant principalement dans les régions méditerranéennes, en Amérique latine et en Afrique du nord, en terrain sec et ensoleillé. Plante médicinale aux multiples vertus notamment digestives, l’hysope couchée présente des  fleurs regroupées en épis aux couleurs diverses (bleu, blanc ou violet). Attention cependant à bien distinguer les espèces. L’hysope officinale, une  autre espèce de la même famille, est considéré comme dangereuse car elle présente des propriétés neurotoxiques et abortives.

Propriétés de l’huile essentielle d’hysope

L’huile essentielle d’hysope couchée est indiquée pour soulager les infections respiratoires comme l’asthme, la bronchite, la sinusite et la rhinopharyngite. Elle s’avère également efficace pour lutter contre les affections virales de toutes sortes. L’huile d’hysope couchée s’attaque directement aux germes infectés tout en stimulant les défenses naturelles de l’organisme. Une autre vertu appréciée de cette plante est sa capacité à stimuler le système nerveux d’où sa recommandation pour chasser la déprime, l’angoisse et l’anxiété.

Utilisation de l’huile essentielle d’hysope

L’huile essentielle d’hysope couchée s’utilise par vois externe et sur prescription médicale.

Précaution d’emploi

Son utilisation est proscrite chez les femmes enceintes et allaitantes, et les enfants. Le respect du dosage prescrit par le médecin est impératif.

Continuez votre lecture, consultez les vertus des huiles essentielles de A à Z, et les huiles essentielles à utiliser selon les maux du quotidien.

Les commentaires sont clos.