L’huile essentielle de marjolaine, star de l’anti-déprime !

L’huile essentielle de marjolaine, star de l’anti-déprime !

L’huile essentielle de marjolaine est la star de l’anti-déprime, mais pas seulement !

La marjolaine (Origanum majorana) est une plante annuelle, vivace et touffue, à tige poilue et grappée de fleurs blanches. Elle est cultivée comme condiment pour ses feuilles aromatiques. C’est une espèce très proche de l’origan. On l’appelle aussi marjolaine officinale, marjolaine à coquille, ou marjolaine des jardins. On peut l’utiliser en synergie avec toutes les lavandes, la bergamote, le genévrier, la camomille, le cyprès, le tea-tree, et l’eucalyptus.

Depuis très longtemps, la marjolaine est utilisée pour soigner les problèmes nerveux et gynécologiques. Rééquilibrant général et nerveux, l’huile essentielle de Marjolaine est aussi un bon antidépresseur grâce à ses qualités neurotoniques. Ses vertus réchauffantes et calmantes agissent pour calmer les règles douloureuses. Elle est également indiquée dans le traitement de l’arthrose, des rhumatismes musculaires, car c’est la meilleure huile essentielle qui atténue la douleur sur tous les plans. Elle agit aussi sur les problèmes digestifs (diarrhées…). Stimulant gastrique et régulateur de l’appétit, cette huile essentielle est aussi préconisée dans le traitement des affections ORL.

Pour soulager le stress, la tension nerveuse, atténuer le sentiment de tristesse et de solitude

En diffusion dans l’atmosphère, mettre quelques gouttes d’huile essentielle de marjolaine et de lavande.

Continuez votre lecture, consultez les vertus des huiles essentielles de A à Z et les vertus de l’hydrolat de marjolaine.

Et bien sûr, retrouvez de nombreuses autres recettes à base de marjolaine dans mon livre 20 plantes de Provence !

Pour acheter de l’huile essentielle de marjolaine de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Une réaction au sujet de « L’huile essentielle de marjolaine, star de l’anti-déprime ! »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.