L’huile essentielle de marjolaine à coquille

L’huile essentielle de marjolaine à coquille

marjolaine à coquilleDe la famille des lamiacées, la marjolaine à coquille (Origanum majorana) est originaire du sud de la France, d’Espagne, et également d’Egypte.
La marjolaine est une plante annuelle, vivace et touffue, à tige poilue et aux grappes de fleurs blanches. Elle est cultivée comme condiment pour ses feuilles aromatiques. C’est une espèce très proche de l’origan. On l’appelle aussi marjolaine officinale, et marjolaine des jardins.

Synergie agréables avec la marjolaine à coquille : les huiles essentielle de lavande, de bergamote, de genévrier, de camomille, de cyprès, de tea-tree, et d’eucalyptus.

les propriétés de l’huile essentielle de marjolaine à coquille

La marjolaine à coquille possède de nombreuses vertus médicinales. En diffusion, elle est particulièrement indiquée pour soigner les problèmes nerveux et gynécologiques depuis fort longtemps. Les qualités neurotoniques de l’huile essentielle de marjolaine en font un véritable antidépresseur naturel, tranquillisant et rééquilibrant du système nerveux. Ses vertus calmantes agissent également sur les règles douloureuses non abondantes (Voir précautions d’emploi). Antalgique, analgésique et anti inflammatoire, l’huile essentielle de marjolaine à coquille est une des meilleures huiles essentielles indiquée dans le traitement de la douleur. Son action réchauffante en fait une excellente huile essentielle à ajouter dans les huiles de massage contre les douleurs d’arthrose, les douleurs rhumatismales et musculaires, le lumbago, la sciatique et les crampes. On peut aussi l’utiliser dans des cataplasmes ou dans le bain. La marjolaine est l’amie des articulations et des muscles endoloris (idéale entre autre pour le massage des sportifs). Stimulant gastrique, elle contribue également à soulager les affections digestives (ballonnements, digestion difficile). Laxative elle aide à l’élimination des toxines et régule l’appétit. Enfin, par ses pouvoirs antispasmodiques et expectorants, cette huile essentielle est aussi indiquée dans le traitement des affections ORL en inhalation ou gargarismes.

Les bienfaits de l’huile essentielle de marjolaine à coquille

Pour soulager les rhinites

Alterner avec chacune de ces huiles essentielles, en diluant 1 goutte dans une cuillère à café de miel : l’huile essentielle de marjolaine à coquille, l’huile essentielle de ravintsara et l’huile essentielle de tea-tree. On peut aussi ajouter le mélange miel / huile essentielle dans une tisane chaude (surtout pas brûlante pour ne pas altérer les propriétés de l’huile essentielle).

Pour retrouver l’appétit, et en cas de digestion difficile

Alterner avec chacune de ces huiles essentielles, en diluant 1 goutte dans une cuillère à café de miel ou un morceau de mie de pain : l’huile essentielle de marjolaine à coquille, l’huile essentielle de basilic doux à linalol.

Pour soulager les règles douloureuses (non abondantes)

Préparer des compresses chaudes avec quelques gouttes d’huiles essentielles de marjolaine et de lavande officinale.

Contre le stress, les tensions nerveuses, le sentiment de tristesse et de solitude

En diffusion dans l’atmosphère, mettre quelques gouttes d’huile essentielle de marjolaine et de lavande.

Contre les ronflements

Mettre 2 gouttes sur un mouchoir, à inhaler le soir au coucher.

Lire aussi…

Voir aussi la page Huiles essentielles et rhumes et Huiles essentielles et digestion. Consulter également la page huiles essentielles et mental, ou encore les vertus de l’hydrolat de marjolaine.

Où acheter de l’huile essentielle de marjolaine à coquille de bonne qualité ?

La meilleure pour en avoir essayé de nombreuses, est à non avis celle de la Compagnie des sens. Elle est bio, et vous pouvez la commander en suivant ce lien : l'huile essentielle de marjolaine à coquille Bio.

Précautions d’emploi

Cette huile essentielle est à utiliser avec modération et sur des périodes courtes. Éviter les doses élevées et ne pas administrer sur le long terme : Son action antalgique puissante (antidouleur) peut occasionner des vertiges, et rendre léthargique et dépendant.  Ne pas utiliser cette huile essentielle pendant la grossesse et en période d’allaitement. Tonifiant du flux sanguin, elle est à proscrire en cas de règles abondantes. Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d’exécution ni une référence et ne peut remplacer l’expérience et le savoir-faire d’un professionnel. En cas de pathologie lourde ou chronique, traitement parallèle, allergies, enfant en bas âge, personnes âgées ou grossesse, veuillez consulter un spécialiste avant toute utilisation d’une huile essentielle, quelle qu’elle soit.

2 réactions au sujet de « L’huile essentielle de marjolaine à coquille »

  1. Bonjour, je suis très intéressée par les HE car la médecine traditionnelle ne peut rien pour moi. En effet, je suis très stressée (spasmophile depuis plus de vingt ans), j’ai divers maux : malaises, tachicardie, chute de cheveux, grosse prise de poids, éruptions cutanées etc .. Je voudrais savoir si je peux prendre de l’HE de marjolaine, combien et combien de temps ? Auriez-vous autre chose à me proposer ? je vous remercie vivement pour votre réponse et félicitations pour votre super site. Bonne journée.

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.