L’harpagophytum, une plante miraculeuse pour le confort articulaire

L’harpagophytum, une plante miraculeuse pour le confort articulaire

harpagophytumNom botanique : Harpagophytum procumbens
Famille : Pedaliaceae
Partie distillée : racines secondaires

Description botanique : L’harpagophytum procumbens, griffe du diable ou encore racine de Windhoeck est une plante originaire d’Afrique du Sud, mais qui pousse également en Afrique centrale. Cette plante apprécie les régions chaudes, arides et désertiques, et se développe dans les endroits où la végétation est rare. L’appellation « griffe du diable » s’apparente à ses petits crochets qui attaquent les animaux (notamment les sabots du bétail).

Propriétés médicinales de l’harpagophytum

L’harpagophytum est reconnu par ses vertus anti-inflammatoires. Elle est aussi utilisée comme antioxydant, antispasmodique et analgésique. Elle est employée essentiellement pour apaiser les douleurs inflammatoires causées par les articulations.

Elle renferme plusieurs éléments actifs, notamment les harpagosides qui jouent un rôle anti-inflammatoire. Les flavonoïdes, glucosides et phytostérols font également partie des éléments constitutifs de cette plante. L’Harpagophytum se compose aussi d’une quantité importante de phénols, d’acide cinnamique et chlorogénique, elle possède des vitamines et minéraux qui sont bons pour la santé, pour ne citer que le fer, le cuivre, le calcium, le magnésium et le phosphore. La plupart des vitamines du groupe B, dont B1, B2, B3, B5, B9 et B12 sont également présentes. Classée parmi les plantes très riches, elle contient aussi de la vitamine C et de béta-carotène.
L’Harpagophytum est un anti-inflammatoire et un antidouleur à la fois naturel et efficace, elle agit en réduisant l’acidité de l’organisme et en purifiant le sang.

Mais l’Harpagophytum est également connue pour son efficacité contre les pathologies articulaires et ostéopathiques. Elle libère ses propriétés antidouleurs chez les patients souffrant de rhumatismes, lombalgies et tendinites, maux de dos et lumbago. A noter qu’elle est aussi bénéfique pour la sphère hépatique. Avec son goût un peu amer, elle favorise la digestion et veille sur la santé du foie et de la vésicule biliaire, intéressante également chez les patients victimes d’accidents, de chocs sévères ou traumatismes.

Utilisation de l’harpagophytum

L’harpagophytum est généralement réservé à l’usage interne. Toutefois, il existe également des pommades.

Précautions d’emploi de l’harpagophytum

Renfermant des principats actifs très puissants, l’harpagophytum doit toutefois être utilisé avec modération, il est important de s’informer sur la tolérance de l’organisme : certains sujets peuvent souffrir d’effets indésirables comme les brûlures d’estomac, accélérer le transit intestinal, occasionner l’éruptions de boutons et l’augmentation de la tension artérielle. Ne pas utiliser sur des périodes trop longues (- de 6 mois). Il est préférable d’alterner les cures par des périodes de « repos » d’une semaine (3 semaines de prise – 1 semaine d’arrêt).

 

Laisser un commentaire