Catégorie : Médecines douces

On retrouve dans ce chapitre les différentes médecines dites « douces », leurs descriptifs et bienfaits.

Quand la lecture devient thérapeutique

Quand la lecture devient thérapeutique

Un peu de lecture !

Un mot de l’auteur : parce que j’aime enrichir ce site d’informations pertinentes pour la santé, la beauté et le bien être, j’ai envie aujourd’hui de partager avec vous certaines de mes lectures. Un petit clin d’œil à la personne que je suis, parce que oui, derrière tous ces articles je suis là, je recherche, je fouine la toile, je synthétise, et j’écris, dans l’objectif de partager avec le plus grand nombre. Parce qu’internet n’est pas seulement une incroyable source d’informations, j’ai envie ici de vous faire part d’une petite partie de moi.

lecture Lecon Maasai - 580 x 480

Le livre…

Toujours à l’affût de connaître d’autres cultures, de contrées lointaines, j’ai fait l’acquisition récemment de ce livre extraordinaire : « Les neuf leçons du guerrier Maasaï », de Xavier Péron. Lui même enseignant-chercheur en anthropologie politique, et expert des peuples premiers, voue sa vie au peuple Maasaï et nous transmet son initiation.

Je vous livre ici un extrait de ses écrits en image : la leçon n° 2 – Avoir le courage d’accepter les difficultés. Bien sûr, je vous encourage vivement de lire son livre, qui est une véritable source de bien être et une belle approche de la spiritualité.

lecture les neuf leçons du guerrier Maasaï

 

 

Lumière et santé mentale : la luminothérapie

Lumière et santé mentale : la luminothérapie

Lampe Eveil Lumière de Philips

Durant la saison hivernale, on ressent souvent une baisse significative de tonus allant jusqu’à la fatigue chronique. En découlent humeur irritable, réveils difficiles, crises de boulimie, état somnolent exagéré dans la journée, etc. Chez certaines personnes, ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère. En effet, il peut s’agir d’une dépression saisonnière due au manque de luminosité, la durée du jour étant plus courte en cette période et le soleil n’étant pas toujours au rendez-vous. Tout le monde peut être concerné mais les personnes les plus touchées sont celles qui exercent soit un travail de nuit soit une activité dans des lieux fermés, donc non exposés à la lumière naturelle même en pleine journée.

Le rôle de la lumière sur la santé mentale n’est plus contestable. Des études scientifiques ont été menées à ce sujet et celles du Dr Norman Rosenthal, psychiatre et chercheur au National Institute of Mental Health ont permis de conclure, en 1984, la relation évidente entre le trouble affectif saisonnier (TAF) et le manque de lumière. De ces résultats est sortie la mise en place de la luminothérapie dans différents lieux de soins.

Pour mieux comprendre, il est à rappeler l’existence de l’horloge biologique chez l’homme. Cette horloge interne située dans une partie du cerveau, l’hypothalamus, est régulée par de nombreux facteurs dont la lumière. C’est elle qui permet de différencier l’état jour/nuit et de régir les cycles d’éveil et de sommeil (rythme circadien), en libérant de la mélatonine et de la sérotonine, respectivement au moment approprié, sur une période de 24 heures. Quand on a une carence en lumière naturelle, la production de ces hormones n’est plus déclenchée au bon moment et par conséquent dérègle l’horloge biologique.

Le meilleur recours pour combattre la dépression saisonnière est la luminothérapie (dite aussi luxthérapie) ou traitement par la lumière artificielle. Il consiste à exposer les yeux à un spectre lumineux solaire pendant un laps de temps dans le but de reprogrammer l’horloge biologique.

Outre pour les personnes en proie à la dépression saisonnière, la luminothérapie est aussi préconisée pour les grands voyageurs qui subissent les effets du décalage horaire, les personnes âgées en état de sénilité, les femmes ayant des troubles menstruels ou en phase de post-partum, les personnes qui souffrent des troubles du sommeil, mais aussi à titre préventif pour toute personne active et en bonne santé.

Suivant chaque cas, on peut rester exposé entre une demi-heure et deux heures par jour  selon l’intensité de la lampe. Les séances de luminothérapie sont prescrites et effectuées auprès de professionnels de santé. Cependant, il est maintenant possible de trouver dans des commerces spécialisés des appareils de luminothérapie à utiliser chez soi : lampe de luminothérapie, simulateur d’aube, lunettes de luminothérapie ou luminette. Dans ce cas, il est fortement recommandé de demander conseils auprès d’un membre du corps médical avant son utilisation

Précautions d’emploi : Attention, le traitement par luminothérapie est incompatible avec la prise de vitamine D.

Continuez votre lecture, consultez les chapitres Médecines douces et Relaxation, mental et Chakras.

La gelée royale, ses vertus pour la santé

La gelée royale, ses vertus pour la santé

la gelée royale abeilles

La gelée royale

Le miel, la propolis, le pollen et la gelée royale constituent les quatre éléments issus du travail des abeilles. La gelée royale est cette substance gélatineuse et blanchâtre que secrètent les jeunes abeilles nourricières entre le 5ème et 14ème jour de leur existence. La gelée royale, offerte seulement aux reines et ses larves dans la hiérarchie de la ruche, a de nombreuses vertus pour la santé de l’homme. La gelée royale se distingue par sa saveur âpre et acide. Riche en minéraux, acide gras, protéines et nombreuses vitamines., elle fait partie intégrante des substances naturelles utilisées en apithérapie. Cette dernière a été d’ailleurs assimilée à un véritable élixir de jouvence dans la Chine antique.

Propriétés de la gelée royale

Riche en nutriments, la gelée royale possède des propriétés nutritives et énergétiques. Ce produit exceptionnel pour l’organisme est également utilisé dans les cosmétiques. C’est un rééquilibrant et un revitalisant pour l’épiderme. La gelée royale, en plus de ses vertus antiseptiques, est aussi un excellent régulateur pour les peaux acnéiques et contribue à rajeunir les traits. D’ailleurs, son application permet la réduction des tâches de pigmentation qui survient avec l’âge. La gelée royale est aussi un anti-fatigue efficace, elle agit contre le stress. Elle renforce également l’immunité et peut être utilisée pour traiter les troubles menstruels et sexuels. Elle entre également dans la composition de diverses préparations destinées à traiter le diabète et l’hypertension artérielle, et les douleurs arthritiques.

Utilisation de la gelée royale

Recommandée pour les personnes âgées et les enfants, la gelée royale est particulièrement suggérée lors des changements de saison. Elle est à consommer de préférence à jeun, avec un peu de miel ou de confiture pour les enfants.

En cas de fatigue ou pendant une convalescence

Pour une bonne efficacité, il est recommandé de faire une cure de 4 à 6 semaines. Prendre entre 100 mg et 250 mg de gelée royale lyophilisée à jeun. Si l’on opte pour de la gelée royale fraîche, la dose recommandée est de 300 à 750 mg. En cas de fatigue extrême, certains auteurs recommandent jusqu’à 1.2 g de gelée royale.

Précaution d’emploi

La gelée royale se conserve de préférence à l’abri de la lumière et de l’humidité. Elle se conserve mieux à faible température (entre 2°C et 5°C). Pour la consommation, une prise à faible dose est recommandée au début à cause du potentiel allergène de cette substance.

Continuez votre lecture, consultez cet article : L’apithérapie, médecine des abeilles, les vertus de la propolis, les bienfaits du miel, ou les différentes cires végétales.

L’étiopathie, c’est quoi ?

L’étiopathie, c’est quoi ?

massage etiopatheNouvelle science novatrice, l’Étiopathie diffère de toutes les autres méthodes médicales.

En médecine traditionnelle, la cause de la maladie est identifiée par ses effets (douleurs, troubles, etc…), et le médecin prescrit un traitement qui agit sur des symptômes. En étiopathie, on va plutôt chercher à identifier et à éliminer la lésion causale.

L’étiopathie, c’est quoi ?

L’étiopathie est une méthode d’analyse de pathologie, dont le terme est né dans les années 60 par son fondateur Christian trédaniel. Née d’une reprise et de nombreuses analyses approfondies des techniques ancestrales du « reboutement », l’étiopathie a pour but de rechercher, par des massages, effleurements et manipulations extrêmement doux du corps, l’origine et les causes de la maladie pour en éliminer les effets. Pour schématiser, l’étiopathie vise à rétablir l’équilibre naturel de notre corps. Les maître mots de cette méthode sont la douceur, la précision, la non douleur, et l’efficacité.

Le praticien étiopathe établit un lien entre les différents symptômes et fait un diagnostique, basé notamment sur la  mobilité des organes comme les articulations, les vertèbres, les bras, les jambes, etc… Dans la pratique, le spécialiste analyse chaque individu distinctement, sachant qu’à chaque pathologie correspond une ou plusieurs causes spécifiques, selon le cas, et l’étiopathe adapte un traitement spécifique pour chaque individu.

Applications thérapeutiques : L’étiopathie peut soigner de nombreuses pathologies, notamment tout ce qui concerne la colonne vertébrale, les jambes et les bras, le mal de dos, les migraines et maux de tête, mais aussi les entorses, les foulures, les dérèglements de la thyroïde, les vertiges, mais aussi les affections liées à la sphère ORL, les affections gastriques, la préparation à l’accouchement, les nausées… Et bien d’autres encore.

Pensez-y, les médecines douces n’ont donc pas fini de nous faire du bien.

Consultez aussi le chapitre Médecines douces.

L’ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne, c’est quoi ?

ostéopathie crânienne

Même si la médecine traditionnelle ne le reconnait pas, les os du crâne seraient mobiles, selon la théorie du médecin ostéopathe américain wiliam Sutherland.

La thérapie crâniosacrale, assimilée à des manipulations du système crânien (crane, colonne vertébrale, méninges, liquide céphalo-rachidien) est née aux états unis depuis une vingtaine d’années, et commence seulement a être utilisée en France. Cette thérapie extrêmement douce vise a améliorer le système nerveux qui, par des points de contact spécifiques, régulerait certaines glandes et hormones logées dans le cerveau.

Certains ostéopathes expérimentés disent être capables de « lire » l’information transportée par le liquide cephalo-rachidien, et identifier certaines lésions et maladies.
Appropriée pour soigner les insomnies, soulager les personnes stressées, les victimes d’accidents (le fameux coup du lapin), ou les maux de tête, mais aussi les problèmes de dos (sciatique, hernie discale, lonbargie…), les douleurs chroniques, tendinite…

Le crâne est une « boite » qui protège notre cerveau, qui est lui même le moteur de notre organisme, alors… Prenons-en soin !

Attention: il existe tout de même des contre indications possible: consulter au préalable son médecin et s’informer sur la formation dispensée par le thérapeute.

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consultez le chapitre Les médecines douces et les huiles essentielles et le sommeil.

L’argilothérapie

L’argilothérapie

argileL’argilothérapie est l’utilisation de l’argile à des fins médicinales. Thérapie naturelle utilisée depuis la nuit des temps, on soigne aujourd’hui de nombreuses affections avec cette merveilleuse poudre, riche en sels minéraux et en oligoéléments.

Diluée dans l’eau en usage interne pour soulager les maux d’estomac et remédier à la fatigue ; En pâte chaude comme cataplasme cicatrisant pour soulager les douleurs rhumatismales, les brûlures ou les plaies, ou encore en masque purifiant pour la beauté et les problèmes de peau : Les utilisations de l’argile sont tout aussi variées que bénéfiques pour la santé.

L’argile blanche

Plus douce, il est recommandé de l’utiliser pour soulager les problèmes gastriques, et pour vos masques de beauté. L’argile verte, pour sa part, est plutôt préconisée pour les douleurs rhumatismales, et pour soigner les varices et les hémorroïdes.

 L’argilothérapie contre les troubles gastriques

Une cuillère à soupe d’argile blanche dans un verre d’eau à jeun (attention de ne pas l’absorber avec des corps gras, ce qui pourrait provoquer des occlusions intestinales)

L’argile pour la beauté de la peau

Pour les masques de beauté: Préparer une pâte avec de l’eau de source ou de l’eau florale (eau de rose ou autre), et éventuellement quelques gouttes d’huiles essentielles.

L’argile contre les douleurs rhumatismales

Recette de cataplasme: Préparer une infusion de fleurs de lavande, ajoutez-y 3 cuillerées à café  de vinaigre de cidre, et mélangez la avec de l’argile verte. Votre pâte doit avoir une consistance homogène. Étalez votre cataplasme sur une épaisseur de 2cm environ, entourer d’un linge propre et garder environ 1h (le temps d’une petite sieste!)

Conseils et précautions d’emploi
Ne pas utiliser d’ustensiles en métal pour la préparation de vos pâtes argileuses.
Ne jamais réutiliser l’argile déjà utilisé.
Par voie interne, ne pas ingérer avec des corps gras.
Boire beaucoup pendant une cure d’argile.

Consultez aussi cet article: L’argile pour se faire une belle peau, ou le Rhassoul: argile naturelle pour la beauté, ou l’argile blanche pour enrayer la gastro, ou encore cette recette naturelle pour fabriquer un masque désincrustant.

Retrouvez retrouvez de nombreuses recettes à base d’argile dans mes livres «20 plantes de Provence» et «Plantes de montagnes»

Si vous souhaitez acheter des huile essentielle et de l’argile de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

La gemmothérapie, qu’est-ce donc ?

La gemmothérapie, qu’est-ce donc ?

gemmotherapie

La gemmothérapie

On l’appelle aussi médecine des bourgeons, c’est en fait une branche – disons ironiquement un bourgeon – de la phytothérapie. La seule différence étant que l’on utilise seulement les bourgeons ou les jeunes pouces, très riches en vitamines, minéraux, oligoéléments, mais aussi et surtout en substances présentes uniquement en début de vie comme les hormones de croissances et l’ADN des plantes.

Encore peu répandue, cette médecine naturelle est utilisée, entre autre, pour soigner des pathologies chroniques comme les allergies ou les troubles du sommeil, mais s’étend de plus en plus à bien d’autres pathologies.

On trouve des extraits de bourgeons sous forme liquide, en flacons goutte, en pharmacie. Il en existe actuellement une cinquantaine de variétés dont l’extrait de bourgeon de peuplier, de romarin, de figue, ou encore de cassis ou de tilleul. Ces élixirs peuvent s’utiliser seuls ou en synergie.

Continuez votre lecture, consultez le chapitre Médecines douces, ou Nature et environnement.

Organiser son bureau pour y favoriser la concentration

Organiser son bureau pour y favoriser la concentration

deco bureauUn bureau est, par définition, un endroit où doit régner le calme et l’harmonie, pour favoriser la concentration. Prenez soin de bien réfléchir à la couleur et à la disposition des meubles, surtout si vous y travaillez toute la journée.

Il est donc recommandé d’installer son bureau dans l’espace le plus harmonieux de la pièce: un endroit clair et surtout.. Pas bruyant !

Ne placez pas votre bureau devant une fenêtre ou en face d’un mur, cela risquerait de cela bloquer le « Chi », selon un des grands principes du Feng Shui. Privilégiez des meubles fermés pour le rangement pour éviter à la poussière de s’y déposer.

Le vert, s’il est doux, est par exemple une couleur qui favorisera la concentration.

Ménagez-vous un espace suffisamment confortable autour de votre bureau: vous devez pouvoir reculer votre chaise sans encombres.  Enfin débarrassez vous des objets qui ne servent à rien et gardez toujours votre bureau bien rangé, votre esprit le sera aussi !

Continuez votre lecture, consultez les chapitres Nature et environnement et médecines douces, ainsi que cet article pour apprendre à protéger sa maison de la pollution.

La chromatothérapie, c’est quoi?

La chromatothérapie, c’est quoi?

Qui n’a pas remarqué qu’un temps gris peut avoir un impact négatif sur notre système psychique ?

La chromatothérapie est une méthode thérapeutique qui utilise les vibrations et les longueurs d’onde des couleurs qui ont des effets physiques, physiologiques et émotionnels sur l’organisme. On utilise la chromathérapie en prévention des maladies et pour le maintien d’une bonne santé. Les spécialistes en chromatothérapie attribuent aux couleurs des vertus différentes selon le degré de chaleur qu’elles symbolisent.

L’ayurvéda, pratique ancestrale considérée comme le plus ancien système médical de l’histoire humaine et reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé, utilise la chromathérapie parmi ses nombreuses méthodes naturelles préventives de la santé. Elle est considérée comme pratique thérapeutique clé dans l’ayurveda. On associe souvent la chromatothérapie à la lumière : dans certaines cliniques spécialisées, on la pratique sous forme de rayons lumineux.

Prenons comme exemple la couleur orange, qui, dit-on, est une couleur anti-fatigue qui stimulerait le système respiratoire. Le jaune citron favoriserait la concentration, le bleu, quant à lui, aiderait à combattre l’égoïsme, aurait un effet d’ouverture sur le mental, et donnerait un sentiment de paix et de tranquillité.

Le docteur Christian Agrapart nous expose son point de vue dans de nombreux livres, dont son ouvrage intitulé « Chromatothérapie et luminothérapie, se soigner par les couleurs et la lumière ». D’autres grands noms comme le Dr Albert SCHWEITZER diraient que « Le vrai médecin est le médecin intérieur. La plupart des médecins ignorent cette science qui pourtant, fonctionne si bien. »

Mais tous s’accordent à dire qu’il faut rester prudent, et que cette thérapie ne peut pas remplacer les traitements classiques, mais seulement les accompagner pour améliorer l’état général.

Continuez votre lecture, consultez le chapitre Les médecines douces !

Retrouvez de nombreuses recettes à base de plantes médicinales pour la santé, la beauté et le bien être dans mon livre 20 plantes de Provence.

L’apithérapie : médecine des abeilles

L’apithérapie : médecine des abeilles

Apithérapie et santé

Miel, gelée royale, propolis, pollen, cire d’abeille, sont de Véritables « extraits de jouvence », concentrés d’énergie. Médicaments ou antibiotiques naturels, les abeilles mettent toute la force de la nature au service de notre santé : L’apithérapie.

apithérapie - 580 x 480

Basée sur des connaissances traditionnelles mises au point depuis la nuit des temps, l’apithérapie appartient à l’ensemble des médecines dites « naturelles », par l’utilisation des produits de la ruche (miel, propolis, gelée royale, pollen, cire), associés ou non aux huiles essentielles de plantes, à des fins médicinales.

D’après le papyrus de Thèbes, datant de 1870 avant J.C, déjà les égyptiens utilisaient les produits de la ruche pour soigner et nourrir leurs enfants. Hippocrate les utilisait dans de nombreuses préparations et remèdes, et les recommandait en usage externe pour le traitement des plaies.

Des études du monde entier témoignent depuis très longtemps de leurs effets thérapeutiques incontestables : protéines, vitamines, oligo-éléments, sucres, sels minéraux… Toutes ces précieuses molécules contenues dans le miel, la gelée royale, le propolis, le pollen, la cire d’abeille. Véritables « extraits de jouvence », concentrés d’énergie, médicaments ou antibiotiques naturels, les abeilles mettent toute la force de la nature au service de notre santé.

Le miel

Le miel est excellent pour renforcer les défenses immunitaires et lutter contre les maux de gorges, surtout s’il est associé au propolis. Associé à la gelée royale, il aide à retrouver la forme et le tonus. Grâce à sa grande richesse en sucres, le miel est aussi très bon pour la peau : adoucissant, hydratant, tonifiant, il nourrit les cellules de la peau et aide à leur multiplication. On peut l’utiliser pour tous types de peaux, et notamment pour les peaux matures et fatiguées. Par ses vertus cicatrisantes et antiseptiques, le miel est aussi recommandé pour les peaux acnéiques. Le miel est aussi indiqué en shampoing ou en masque revitalisant pour les cheveux.

Attention : Si vous privilégiez un achat « à la ruche » assurez vous qu’il s’agisse bien de miel non chauffé, non pasteurisé et extrait à froid.

Lire aussi : Le miel pour les enfants : Attention danger

La propolis

Cette substance, aux qualités exceptionnelles, est recueillie par les abeilles au début du printemps. Elle provient de la fine pellicule recouvrant les bourgeons de certains végétaux comme les pins, les aulnes, les peupliers, etc… Mélangée à leurs sécrétions salivaires et à de la cire, cette résine végétale servira de désinfectant pour la ruche. Une colonie d’abeilles peut produire entre 100 et 300g de propolis par an. Des études scientifiques ont prouvé, dans les années 80, que la propolis renforce le métabolisme cellulaire. Rouge, marron ou verte, la propolis a des vertus reconnues antivirales, anticancéreuses et antibactériennes, antiseptique et antimicrobienne. La propolis rajeunit les cellules et stimule les sens.

La gelée royale

Comme son nom l’indique, la gelée royale est l’aliment de la ruche réservé à la reine. Les larves d’abeilles royales sont nourries à la gelée royale pendant les cinq premiers jours de leur vie. La reine, elle, en aura durant toute la durée de sa vie et son poids en sera multiplié par 1250, et sa vie multipliée par 44 par rapport à une ouvrière ! Véritable « nectar de la ruche », elle est riche en acides animés, acides gras, vitamine B5, et bien d’autres molécules encore, mine d’or de substances dynamisantes. Anti fatigue et remonteur de moral, Une étude clinique menée en 2005 par le CHU de Nantes a mis en évidence les bienfaits de la gelée royale et ses effets très positifs sur l’humeur. En aromathérapie cosmétique, elle est ventée pour ses vertus antiseptiques, excellent régulateur pour les peaux acnéiques. Stimulante et revitalisantes, la gelée royale contribue à rajeunir les traits et réduire les tâches de pigmentation liées à l’âge.

Le pollen

Le pollen, du mot grec « palè » signifie farine ou poussière. Ce sont de minuscules grains de forme plus ou moins ovale, dont le diamètre se calcule en micromètres, contenus à l’extrémité des fleurs (dans les étamines). Très riche en substances nutritives, mais aussi en vitamines, notamment vitamine C et vitamine PP, et en antioxydants. Le pollen a des vertus calmantes, décongestionnantes et nutritives. On l’utilise en aromathérapie cosmétique pour les peaux fragiles, fatiguées ou matures, et aussi pour lutter contre la chute des cheveux.

Attention : Il est important de savoir que l’utilisation du pollen dans les produits cosmétiques peut favoriser des réactions allergiques, surtout chez les sujets sensibles. Ne négliger pas de faire un test de réaction allergique avant son utilisation.

La cire d’abeille

La cire d’abeille est constituée par les « dépôts » des parois des alvéoles de la ruche. C’est la matière première universelle pour réaliser des baumes et crèmes cosmétiques naturelles car elle s’incorpore idéalement au karité et aux huiles végétales. On peut aussi l’utiliser pour réaliser des bougies naturelles parfumées aux huiles essentielles. Par contre, privilégiez une cire d’abeille blanche extra pure, obtenue par filtration (la cire jaune contient des impuretés !). Continuez votre lecture, consultez cet article : Les différentes cires végétales.

Où acheter ?

Les apiculteurs sont les mieux placée pour vous vendre des produits de la ruche de bonne qualité, sans additifs et produits chimiques. Vous pourrez également trouver des cires végétales de bonne qualité en consultant ma page : Acheter des huiles essentielles.