Miel et nourrissons : attention danger !

Miel et nourrissons : attention danger !

Le miel et ses bienfaits pour la santé de l’adulte

 

Miel et nourrissons - 580 x 480

Le miel est sans aucun doute l’un des meilleurs aliments que la création ait fourni à l’homme en tant que médicament naturel. Il est reconnu pour ses nombreux bienfaits : non seulement en tant que sucre et source de sels minéraux et de vitamines mais aussi pour ses vertus en tant qu’antiseptique, cicatrisant et tonifiant. Prescrit entre autres pour soigner les maux de gorge et pour calmer la toux, le miel est très souvent utilisé par les mamans afin d’éviter à leurs enfants la prise de médicament chimique.

Le miel proscrit pour les enfants de moins de 3 ans

Toutefois, il faut noter et retenir que l’ingestion de miel n’est pas préconisée pour les nourrissons et est à limiter pour les enfants de moins de 3 ans, car les risques potentiels de contracter le botulisme étant importants. Mais Que l’on se rassure, le miel en soi n’est pas dangereux. Pour mieux comprendre, il est important de connaître ce qu’est le botulisme infantile et quelle est sa relation avec le miel.

Le botulisme infantile qu’est-ce donc ?

Le botulisme infantile est une maladie paralytique grave mais qui reste, heureusement, rare. Il est dû à une bactérie nommée clostridium botulinum, dont les spores peuvent se retrouver dans certains aliments en milieu naturel, entre autres dans le miel. En effet, les abeilles peuvent capturer ces spores lors du butinage et les transportent ainsi dans la ruche parmi la récolte de pollen. Si un nourrisson ingère du miel contaminé par le clostridium botulinum, cette bactérie va lui coloniser les intestins et à court terme, libérer une toxine pouvant provoquer une paralysie respiratoire et locomotrice. Les symptômes de cette affection se manifestent par l’anorexie, la constipation, une grande faiblesse générale et la perte de la tenue de la tête.

Le nourrisson mais également les enfants de moins de 3 ans sont très sensibles à cette bactérie car leur défense immunitaire n’est pas encore assez développée pour la combattre. Quant aux personnes plus âgées, ils ont un système immunitaire déjà résistant et ne courent donc aucun danger. Ainsi pour rappel, avant d’administrer à un bébé un alicament ou tout aliment qui sorte du cadre de l’alimentation recommandée par le personnel de santé, ne pas hésiter à demander conseil auprès du médecin traitant ou du pédiatre.

Miel et beauté

Recettes 

Masque éclat visage miel & citron

Masque apaisant miel aloe vera & crème

Gommage au yaourt, miel & amandes

Lire aussi…

L’apithérapie, médecine des abeilles

Le miel et ses bienfaits pour la santé

Les bienfaits de la propolis

Les commentaires sont clos.