Catégorie : Nutrition, beauté et santé

Dans ce chapitre de nombreux articles sur l’alimentation, les aliments qui ont le pouvoir de préserver la santé de l’être humain, ou quoi manger selon les maux du quotidien.

Sédentarité : 5 baies qui donnent la pêche

Sédentarité : 5 baies qui donnent la pêche

Tout le monde le sait, la sédentarité est un ennemi pour notre santé, elle devient de plus en plus fréquente, et pas seulement chez des personnes âgées.

les baies pour la santé

Ce mode de vie concerne aujourd’hui de nombreuses personnes actives, mais physiquement inactives, car assises au bureau devant l’écran pendant de longues journées. L’alimentation a son importance pour palier à ce nouveau mode de vie, phénomène de notre temps. A noter que la sédentarité concerne aujourd’hui 60 à 85% de la population mondiale. C’est beaucoup, et le système de santé s’affaiblit.

Alors, comment faire pour palier à ce problème ?

Bien sûr, bouger, et le plus possible ! Favoriser les escalier plutôt que l’ascenseur, s’obliger à faire au moins vingt minutes de marche par jour, et au mieux beaucoup plus. Oublier autant que possible la voiture pour aller faire trois courses ou aller chercher les enfants. Encore mieux que marcher, si cela est possible : faire du sport, même tout doucement. Il existe de nombreuses disciplines douces comme le yoga, la gymnastique douce en piscine, ou encore le stretching. Bouger, bouger, bouger au maximum !

L’alimentation coup de fouet : les baies

L’alimentation, et notamment certaines baies, jouent un rôle important dans la tonicité générale de l’organisme. Mais bien sûr, en amont, tout comme le sport, il est primordial de suivre quelque gestes de bon sens et de bien s’alimenter. Lire aussi : Comment éliminer la graisse du ventre.

Par ailleurs, les fruits rouges et les baies sont de vrais boosters pour l’organisme !

La myrtille

La myrtille est une baie de couleur bleu-violacé caractérisée par une saveur douce et sucrée. Depuis plusieurs années, beaucoup de scientifiques se sont intéressés à la myrtille et ont abouti à la conclusion que c’est un fruit bénéfique pour notre système cardiovasculaire. Antioxydant extrêmement puissant, cette baie permet de réduire le risque de cancer et aide à combattre les maladies du cœur. De plus, elle agit efficacement sur les maladies dégénératives. Des études ont aussi permis de confirmer les bienfaits de la myrtille sur la pression sanguine.

myrtilles

Le vigne rouge

Cultivée pour ses grappes juteuses, la vigne rouge est riche en substances actives antioxydantes. L’extrait de ses feuilles, présentant de la quercétine et des dérivés, a un effet bénéfique pour les personnes souffrant d’insuffisance veineuse chronique. Grâce aux oligo-proanthocyanidines présents dans ses pépins, ce type de raisin a également la capacité de soulager les problèmes de circulation sanguine comme les varices. Et parce que la peau du raisin rouge présente du resvératrol, un polyphénol, il va sans dire que sa consommation permet d’améliorer la santé cardiovasculaire. Enfin, des scientifiques ont également pu conclure à la suite d’une étude spécifique que la vigne rouge rend la paroi des veines plus résistante, donc efficace pour réduire l’hypertension masculine.

Le cassis

Baie souvent de couleur noire à la peau lisse, formant des grappes et fortement aromatique, le cassis dépasse largement l’orange pour ce qui est de sa teneur en vitamine C. Vous l’aurez compris, il est un des plus puissant s antioxydants. Vasodilatateur et hypotenseur, cette baie est elle aussi intéressante pour la circulation sanguine. Elle détend la paroi des vaisseaux sanguins, permettant ainsi à optimiser le débit sanguin. Plusieurs études ont permis de démontrer son efficacité sur la circulation sanguine, notamment sur les vaisseaux dans les extrémités du corps. On peut aussi le consommer sous forme de macérat de bourgeons de cassis, et sous forme d’huile végétale de pépins de cassis.

Le goji

Une des baies les plus riches en antioxydants : le goji. La consommation de cette baie protège les artères et prolongerait la durée de vie. Lire ici : Le goji, baie protectrice pour la santé.

Red dried goji berries in wooden spoon

Les graines de chia : super-aliment pour notre santé ?

Les graines de chia : super-aliment pour notre santé ?

Riches en nutriment, les graines de chia sont de plus en plus proposées dans les boutiques bio. Pourtant, peu d’entre nous sont au courant des vertus de cet aliment miracle pour notre santé et qui, autrefois, fut une nourriture pour les guerriers aztèques.

 

Les bienfaits des graines de chia - 600 x 480L’histoire des graines de chia

Originaire du Mexique, la graine de chia est une plante herbacée annuelle de la famille des lamiacées. Son utilisation par les humains comme nourriture remonte à environ 3500 ans avant J.C. En plus de son utilisation comme aliment chez les anciens peuples du Mexique, ces graines furent également employées comme offrandes aux dieux aztèques, et servirent aussi à des fins médicinales. La décision en 1990 d’une grande firme américaine de cultiver le Salba, une variété du chia, a relancé l’intérêt des connaisseurs pour les graines de chia.

Les apports nutritionnels des graines de chia

Les graines de chia sont une excellente source de phosphore, de calcium, de manganèse, de zinc, de fer et de fibres. Pauvres en gluten, elles sont également riches en glycosides de flavonols, en flavonols et en acides chlorogéniques. A noter aussi un taux intéressant d’oméga 3 dans les graines de chia de l’ordre de 16% à 20%. Elles contiennent également un taux apprécié d’oméga 6 de type gamma-linoléique, de 5% à 8%. C’est au niveau des fibres alimentaires que les graines de chia présentent un intérêt particulier puisqu’elles en renferment deux types différents, dont des fibres insolubles (hémicelluloses, lignine et cellulose) et solubles (mucilages, gomme, etc.). Et si les fibres solubles participent au ralentissement du glucose dans le sang et permettent aussi d’abaisser le taux de cholestérol. Les fibres insolubles favorisent le transit intestinal, et sont donc efficaces en cas de constipation.
Ainsi, pour se donner une idée, 100 grammes de chia renferment 714 mg de calcium, 16.4 mg de fer, 41.8 mg de glucides, 32.8 g de lipides et 20 .7 g de protéine.

Qui peut consommer les graines de chia ?

Disposant de propriétés nutritionnelles intéressantes, les graines de chia sont un aliment formidable pour notre santé. On peut les privilégier en cas de constipation car elles sont riches en fibres. Grâce à ses bons acides gras, elles permettent également d’entretenir la santé du système cardio-vasculaire. Et parce que riches en protéines et en acides aminés, les graines de chia feront également le bonheur des végétaliens et végétariens.

Comment consommer les graines de chia ?

Disponibles dans les magasins bio, les graines de chia peuvent être de couleur grise, noire et/ou beige. Parce que ressemblant à de minuscules noix, on peut tout simplement les croquer nature. A noter qu’elles ont peu de goût, et s’intègrent facilement dans l’alimentation. A utiliser dans une salade, dans de la soupe ou même dans un yaourt. Enfin, il est à rappeler que comme les graines de chia présente un potentiel allergène, la prudence est de rigueur pour les personnes allergiques à d’autres graines, de type sésame par exemple.

Lire aussi…

De nombreux autres articles dans le chapitre Nutrition et santé

Les gestes de bon sens pour préserver sa vue

Les gestes de bon sens pour préserver sa vue

Nous savons tous à quel point notre vue est importante, un des principaux piliers de notre corps, dont notre vie entière dépend, ne serait-ce que pour accomplir nos tâches quotidiennes. Il vaut mieux prévenir que guérir ! Conseils pour entretenir la santé de nos yeux au quotidien.

yeux-bleus1

Les gestes de bon sens

pour préserver notre vue le plus longtemps possible, il est important de s’imposer des limites quant à certaines habitudes et en adopter de bonnes, à savoir :
La cigarette : Il est primordial d’essayer d’arrêter sa consommation car la fumée nuit aux yeux.
Le sucre : Modérer la consommation de sucreries. En plus du diabète et de l’obésité, le sucre cause également des troubles de la vue.
La télévision et l’ordinateur : Même s’il est, pour bon nombre d’entre nous, impossible de réduire le temps de passé devant l’ordinateur ; travail oblige, il est important d’essayer de réduire le temps que nous passons devant la télévision.

– L’alimentation : On peut aussi adopter une alimentation favorable pour la vue. Les aliments qui contiennent du carotène et des pigments contribuent à l’entretien de la vue (chou vert, brocolis, maïs, persil, épinards, carottes, tomates, poivron rouge, mangue, papaye…). Il faut aussi privilégier les aliments riches en oméga-3 comme les poissons gras, les crustacés et le saumon, tout comme la mâche, l’huile de colza ou de lin. Nos yeux ont également besoin d’aliments riches en zinc comme les huîtres, les œufs, les noix de cajou, les lentilles, les céréales complètes.

L’entretien au quotidien

Il est important de consulter un ophtalmologue régulièrement, surtout à partir du moment où nous sentons que notre vue commence à baisser. Attendre ne fait qu’aggraver la situation et certaines maladies de l’oeil peuvent être irréversibles (cataracte, dégénérescence liée à l’âge, glaucome chronique…). L’idéal est de faire contrôler régulièrement la vue et la tension artérielle de l’œil car si elle est trop élevée, elle peut endommager les capillaires qui nourrissent les cellules de nos yeux.

Aller plus loin…

Lire aussi le chapitre Nutrition, santé et beauté, et cet article : Objectif tonus, l’alimentation anti-fatigue.

Les bienfaits de l’avocat

Les bienfaits de l’avocat

L’avocat est un fruit aux vertus insoupçonnées. Contenant pas moins de 20 minéraux et vitamines différents, ce fruit est également riche en bonnes graisses et en glucides. Alors, comment peut-on vraiment apprécier l’avocat pour tirer avantages de ses bienfaits ?

bienfaits de l'avocat

L’avocat, un peu de botanique…

C’est un fruit de l’avocatier originaire du Mexique, qui appartient à la famille des Lauraceae. C’est au 18ème siècle que ce fruit a été importé du Mexique sous l’appellation « ahuacati », terme signifiant « testicule » par analogie à la forme de cet organe mâle. Il y a 8.000 ans de cela, l’avocat fut déjà très apprécié des Mésoamériendiens. A noter qu’il existe plusieurs variétés d’avocats dont les plus grosses peuvent atteindre jusqu’à 1 kg, mais les variétés ayant la taille d’un gros citron restent les plus couramment commercialisées. L’avocat Fuerte et l’avocat Hass sont les 2 variétés les plus fréquentes en Europe. Le premier, à la peau verte et fine, à la forme allongée en forme de poire, tandis que le second a la peau épaisse et rugueuse. L’avocat nabal, originaire d’Israël, l’avocat Ettinger originaire d’Afrique du sud et l’avocat Lula originaire des Antilles sont aussi parmi les variétés les plus populaires.

Autour des bienfaits de l’avocat

Pour commencer, l’avocat est un formidable allié minceur. En effet, l’avocat est très riche et rassasie rapidement, puisque 77% de ses calories proviennent de ses graisses. Les personnes qui ont tendance à trop manger peuvent donc choisir l’avocat pour contrôler leur appétit. Mais comme ce fruit est aussi riche en fibre, il favorise par ailleurs le transit intestinal et soulage l’intestin.
L’avocat est également riche en vitamines et en minéraux. Il en contient une bonne vingtaine, dont la vitamine K pour favoriser la solidité des os ; la vitamine C pour neutraliser les radicaux libres et pour renforcer le système immunitaire ; la vitamine B6 pour améliorer les fonctions nerveuses et la synthèse des globules rouges : la vitamine E pour protéger les tissus contre les radicaux libres mais aussi pour protéger le cœur. L’avocat renferme également du potassium, encore plus que la banane. La lutéine, nécessaire pour protéger la peau et les yeux est aussi présente en quantité non négligeable dans l’avocat. En plus du cuivre, du fer, du zinc, du manganèse et du phosphore, l’avocat est aussi riche en vitamine A, B1, B2, B3 et B5.
Dans le domaine médical, des chercheurs confirment que l’avocat protège le cœur en contrôlant le cholestérol. Ce fruit pourrait également être une barrière au cancer, en particulier le cancer de la prostate. Enfin, l’avocat pourrait également soulager l’arthrite.

L’avocat pour le beauté

Enfin pour le domaine de la beauté, il ne faut pas oublier que la vitamine E contenue dans ce fuit est un aliment antioxydant. Il permet donc de stimuler le système lymphatique et veineux, et de ce fait intéressant pour éliminer la cellulite. On peut également l’utiliser en masque de beauté, comme cette recette de masque hydratant à l’avocat.

Masque avocat 600 x 480

Aller plus lois ?

Les vertus de l’huile végétale d’avocat.

Les potentiels dangers du pamplemousse

Les potentiels dangers du pamplemousse

dangers du pamplemousse

A la question : le pamplemousse présente-t-il des dangers ? La réponse est oui.

Fruit sain et connu par ses nombreux bienfaits pour la santé, il faut savoir que le pamplemousse peut présenter des interactions avec certains médicaments. Voilà pourquoi il est nécessaire de mettent en garde les adeptes de cet agrume, pourtant riche de nombreuses vertus.

Les conséquences de la prise de pamplemousse pour la santé

En interaction avec certains produits médicamenteux, la prise de pamplemousse présente des risques majeurs. A noter qu’un verre de jus de pamplemousse multiplie jusqu’à 20 fois les effets secondaires de certains d’entre eux. Ainsi, ses effets négatifs pourraient être fatals.

Le pamplemousee empêche la métabolisation de certains médicaments

Le médicament avalé agit directement dans le sang, c’est alors que les enzymes responsables de la digestion se mettront en œuvre pour assurer la transformation des substances nécessaires à nos cellules. C’est ici que le pamplemousse interagit avec ses effets négatifs, sachant qu’il renferme des agents toxiques photosensibles : les « furanocoumarines », le pamplemousse empêche alors l’action de l’enzyme CYP3A4. Il est à noter que cet enzyme joue un rôle important dans l’assimilation et l’efficacité des médicaments, surtout dans le  traitement des maladies comme l’hypertension, le cancer, les problèmes cardiovasculaires et les infections. Par ailleurs, le pamplemousse contrecarre l’action des médicaments immunodépresseurs, analgésiques et tranquillisants.

Que se passe t-il si le pamplemousse est consommé en même temps que ces médicaments ?

Ingérés en même temps que le pamplemousse, ces médicaments ne sont pas métabolisés comme il le faudrait, l’enzyme étant bloqué. Le fruit donne ainsi, lieu à l’overdose, ce qui peut entraîner des effets graves, comme un blocage des reins, une destruction de la moelle osseuse, des saignements gastro-intestinaux, et même l’arrêt de la respiration, voire la mort subite, et notamment chez les individus ayant un faible système immunitaire.  Selon David Bailey, pharmacologue canadien, la prise d’un comprimé avec un verre de jus de pamplemousse revient à prendre en même temps une vingtaine de comprimés avec un verre d’eau.

De nombreux médicaments sont concernés ?

L’enzyme CYP3A4 est responsable de la métabolisation de plusieurs types de médicaments. Si la liste des médicaments concernés a été limitée à 17 produits en 2008, elle en affiche 85 aujourd’hui. Le risque lié à la consommation de ce fruit devient donc de plus en plus élevé, ce qui doit incite les professionnels de santé à veiller à ce que les médicaments soient pris sans pamplemousse.

Dans quel cas faut-il arrêter de consommer du pamplemousse ?

Le fait que le pamplemousse présente des interactions avec certains médicaments ne signifie pas qu’il faut arrêter définitivement de le consommer. Ses effets bénéfiques restent effectifs chez les individus qui ne prennent aucun médicament.

Lire aussi…

Les vertus de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse pour les affections de la peau

Objectif tonus : l’alimentation anti-fatigue

Objectif tonus : l’alimentation anti-fatigue

Manque de vitalité ou envie de booster votre tonus au quotidien ? Des aliments et plantes peuvent vous aider à retrouver la force grâce à leurs propriétés hyper tonifiantes.

Les épinards

epinard

Plante dioïque appartenant à la famille des chenopodiaceae, l’épinard présente une forte teneur en nitrates. En contact avec les bactéries de la bouche, les sels des ions nitrate se transforment en nitrites. Ces derniers participent à la fluidification du sang et à la vasodilatation, permettant ainsi une amélioration de l’afflux sanguin dans certaines parties du cerveau. Les épinards, loin d’être aussi riches en fer comme le prétend la légende de Popeye, contiennent aussi du potassium et du magnésium. Le potassium permet de prévenir l’ostéoporose car il contribue à la diminution du calcium via l’excrétion urinaire. Il participe également à la contraction musculaire. Le magnésium, présent dans les épinards, quant à lui favorise la production d’adénosine triphosphate. Il s’agit d’un oligo-élément permettant la transformation en énergie des aliments. A noter que la carence en magnésium est un réel danger pour le corps. Il peut entraîner de nombreux troubles notamment l’insomnie, la fatigue et la nervosité. A titre d’information, une tasse d’épinards cuits fournit déjà 157 mg de magnésium.

Le guarana

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il s’agit d’un fruit, issu d’un arbuste à croissance rapide, trouvant son origine au Brésil dans plusieurs pays de l’Amazonie. Depuis longtemps, les indiens d’Amérique du sud utilisent le guarana pour combattre la fatigue et afin de mieux supporter la faim. Parce que présentant parmi ses composants de la caféine, il est communément admis que le guarana peut soulager la fatigue. Ce qui fait qu’en plus de sa capacité à augmenter la tension artérielle, il stimule le système nerveux central. D’ailleurs, la caféine est la principale substance active dans ce fruit. Les graines de guarana contiennent 2 à 5 fois plus de caféine que les grains de café.

La spiruline

spiruline-paillettes

Connue pour être l’une des premières traces de vie sur cette planète, la spiruline se révèle être un antioxydant puissant. Des études ont permis de révéler la présence, à taux très intéressant, de nutriments, oligo-éléments et de vitamines dans cette algue. Sont à noter parmi les composants antioxydants dans la spiruline la super oxyde dismutase, sa principale enzyme, et le sélénium et le manganèse. La présence de ces nombreux antioxydants permet d’expliquer les effets bénéfiques de la spiruline pour lutter contre la fatigue. A retenir également la présence d’autres composants intéressants dans la spiruline – dont la vitamine B12, le fer et les protéines – permettant de mieux récupérer après un effort. Il est important de signaler que la spiruline est certainement l’aliment le plus riche en protéines, éléments essentiels à la fabrication des muscles. Enfin, à ne pas oublier la présence de calcium et de magnésium dans la spiruline. Ces 2 éléments favorisent le fonctionnement musculaire.

Le café

grain-de-cafe

L’effet bénéfique du café sur la fatigue est connu depuis longtemps, ceci dit, pour obtenir le résultat escompté, il faut en consommer avec modération. Attention aussi à ne pas privilégier cette boisson lorsque vous rencontrez des problèmes de sommeil à cause de sa forte teneur en caféine.

Mais aussi…

Le camu-camu, star de l’anti-fatigue

La gelée royale

L’huile essentielle de ravintsara

Lire aussi…

Les aliments bons pour la santé.

Recettes de smoothies curatifs.

Les gestes naturels pour avoir des dents blanches

Les gestes naturels pour avoir des dents blanches

Un sourire ravageur, ça passe encore mieux avec de belles dents blanches ! Mais attention, le blanchiment des dents ne se prend pas à la légère. Le blanchiment en cabinet dentaire reste, pour bon nombre, incertain quant aux produits utilisés. Alors pourquoi ne pas essayer des astuces de grand-mère et quelques gestes de bon sens ? Tout savoir sur le blanchissement des dents.

Dents blanches 600 x 480

Tout savoir sur la couleur de l’émail

Légèrement poreux, l’émail des dents, substance dure entourant et protégeant l’ivoire des dents, laisse passer les fines particules de différents aliments. A la longue, ces particules s’y accrochent, et la couleur de l’email des dents varie du jaune au gris clair, selon la couleur des aliments ingérés le plus fréquemment. Tout comme l’émail se colore en une belle violette lorsque l’on boit du vin rouge riche en tanins ou après avoir mangé des myrtilles. A savoir : A moitié translucide, l’email laisse apparaître l’ivoire qui est la partie de la dent qui s’enfonce dans la gencive. Considéré comme l’os » de la dent, l’ivoire est un élément important puisque c’est sa couleur qui détermine la teinte des dents.

Ce qui favorise la porosité de l’émail

Tout aliment produisant des acides, après fermentation, augmente la porosité de l’émail. Et il est à préciser que la bouche renferme des millions de bactéries qui fermentent les résidus alimentaires dont le plus présent est le Streptococcus mutans. Il s’agit d’une bactérie qui transforme les glucides et les sucres en acides qui vont déminéraliser les cristaux de l’émail. Cette déminéralisation favorise l’invasion de bactéries dans les dents et ainsi leur destruction. Malheureusement, nombreux sont les aliments acides favorisant ce phénomène de porosité comme les bonbons, les confiseries, les confitures, le sucre, les boissons sucrées, les sodas ou encore la bière. A ajouter encore à cette liste les céréales, les pâtes, tous les féculents, le riz et le pain.

Un émail avec des taches durables

La liste serait bien trop longue s’il fallait citer tous les aliments et boissons tachant les dents, mais on peut déjà les regrouper en deux grandes catégories. A commencer par les aliments à la couleur éclatante comme les glaces aux fruits rouges, les myrtilles, les mûres, la grenade ou encore les cerises, la betterave rouge, la sauce tomate et la réglisse, qui contiennent des pigments qui vont s’accrocher à l’émail et y laisser des traces. Ensuite, viennent les boissons colorées comme le vin rouge, le coca-cola ou le café. Et même les jus de fruits de couleur sombre comme le jus de cranberry ou le jus de raisin, peuvent occasionner des taches durables sur l’émail.

Quels sont les aliments pour blanchir les dents ?

S’il existe des aliments qui font ternir les dents, il en existe aussi pour en maintenir le blanc. A commencer par les aliments riches en acides oxaliques comme le cacao, les crucifères comme le brocoli, les carottes, les épinards ou la rhubarbe. Ce type d’acide capture le calcium de l’émail et produit une couche protectrice sur la dent. En second lieu viennent les aliments riches en fibres solides comme les amandes, les carottes et les pommes de terre. La consommation de ces aliments produit l’effet d’un brossage de dent naturel s’ils sont bien mâchés. A savoir que la mastication favorise la production de salive qui neutralise les attaques acides des bactéries.

Blanchiment de dents à la maison : comment s’y prendre ?

Jusqu’ici, parmi les astuces ayant fait leur preuve, le bicarbonate de soude mélangé à la fraise est une des plus efficaces. Il suffit d’écraser une fraise bien mûre avec du bicarbonate de soude jusqu’à obtention d’une pâte. Appliquer la pâte sur les dents, puis laisser agir une vingtaine de minutes avant de rincer. Brosser ensuite les dents afin d’éliminer le sucre contenu naturellement dans la fraise. La fraise est acide, mais la réussite de cette astuce réside dans le fait que la soude neutralise l’acidité du fruit. A signaler également que la fraise contient un composé agissant rapidement comme un agent blanchissant naturel.

Autre astuce, frotter les dents avec l’intérieur blanc d’une pelure d’orange. Il s’agit en langage scientifique du mésocarpe qui contient des composés chimiques permettant de blanchir des dents. Pour réussir ce procédé, il faut frotter pendant 45 secondes les dents avec la pelure et attendre ensuite une ½ heure pour les brosser.

L’huile essentielle de tea tree peut également permettre le blanchiment des dents. Déposer une goutte sur la brosse à dents une fois par jour, de préférence le soir.

Les gestes de bon sens pour conserver la qualité de l’émail

Contrairement aux idées reçues, c’est la fréquence de l’ingestion de sucre, et non pas la quantité ingérée, qui ruine le plus l’émail des dents, qui se déminéralise et reste vulnérable pendant une demi-heure environ à chaque fois qu’on mange du sucre. Pour éviter la détérioration de l’émail, il faut éviter de se brosser les dents dans les 30 minutes suivant la consommation de nourritures acides comme les agrumes. Ceci afin de permettre à l’émail d’avoir le temps de reminéraliser. A savoir que les traitements de blanchissement de dents, très coûteux, peuvent également abîmer l’émail et perdent leur effet au bout de six mois.

Lire aussi…

Le bicarbonate pour la beauté, le bicarbonate pour les maux du quotidien.

L’eau de concombre : une potion magique

L’eau de concombre : une potion magique

Les vertus du jus de concombre - 600 x 480

Beaucoup d’entre nous consomment régulièrement du concombre sans connaître ce que ce légume apporte à notre organisme. Selon les spécialistes, l’eau de concombre a de multiples vertus thérapeutiques pour garder notre corps en bonne santé. Elle permet de s’hydrater surtout quand il fait chaud mais également de se sentir bien dans sa peau. Si vous n’en avez jamais essayé, il est grand temps d’essayer ! Tout le monde le sait, boire de l’eau est fondamental pour la santé. Mais l’associer avec le concombre et d’autres fruits ou plantes aromatiques améliore le goût, bien plus agréable que de l’eau plate. Et croyez moi l’eau de concombre, on ne s’en lasse pas !

L’eau de concombre est idéale pour détoxifier l’organisme

L’eau de concombre, mieux que l’eau plate qui n’apporte pas suffisamment de minéraux essentiels pour notre croissance, est une boisson purificatrice. Elle aide l’organisme à éliminer les toxines de l’organisme. Et ce n’est pas tout, elle le protège contre certaines maladies comme les accidents vasculaires, les crises cardiaques ou encore la tension artérielle, elle abaisse aussi la pression sanguine. Notre santé dépend en grande partie de ce qu’on mange et de ce qu’on boit. Mangeons donc sainement pour avoir un corps sain !

Le concombre  contient entre autre beaucoup d’eau, mais aussi des fibre, et des antioxydants. Mélangé avec des fruits comme la fraise et des agrumes comme le citron, la boisson apporte plus de vitamine (A et C) à l’organisme.

L’eau de concombre pour une jeunesse retrouvée

L’eau de concombre donne une nouvelle vie à la peau. Elle offre une agréable souplesse et permet également à la peau de devenir plus lisse. Mais ce n’est pas tout. Les éléments retrouvés dans les pépins de concombre ont des vertus contre l’acné. Pour celles et ceux qui sont à l’affût de méthodes naturelles contre le vieillissement cutané, le concombre est la solution pour rajeunir la peau et effacer les vergetures.
L’eau de concombre n’est pas donc qu’une simple boisson. Avec les vitamines et les minéraux qu’elle apporte, notre organisme est tout à fait hydraté et peut fonctionner convenablement tout en éliminant les toxines susceptibles de dégrader la santé. Il est à noter que l’eau de concombre pourrait également permettre de prévenir l’apparition du cancer.

L’eau de concombre, un atout coupe-faim

A noter un autre point important au sujet de l’eau de concombre : elle peut provoquer une soudaine satiété. Alors pour éviter de sauter un repas, il est préférable de ne pas en prendre avant les repas. Par contre, pour les personnes suivant un régime amincissant, ce breuvage pourrait vous aider à perdre du poids. Le tout est de savoir s’auto-réguler pour ne pas nuire à l’organisme.

Recette de l’eau de concombre sous forme d’infusion

Dans un gros pichet d’eau de source, ajouter un concombre épluché et coupé en rondelles. Ajouter pour agrémenter le goût, à votre convenance, de la menthe fraîche, des écorces d’orange et citron bio, puis le jus du citron. On peut également ajouter quelques fraises, de l’ananas, ou de la pomme également coupée en tranches. Recouvrir le tout de glaçons, puis placer au réfrigérateur pendant une nuit.

Attention : à consommer au maximum dans les deux jours.

Personnellement j’ai fait ma préparation avec de l’eau pétillante, pour donner un peu de pep’s à ma boisson, et j’ai ajouté le jus d’un citron + un citron vert (en plus des écorces). Essayer c’est l’adopter ! Vous verrez, c’est délicieux.

Autre recette : le smoothie de concombre à la menthe

Idéal pour traiter entre autre les boutons d’acné, le smoothie au concombre a de nombreuses autres vertus, que vous retrouverez plus haut.

Recette : Dans un blinder, ajouter un concombre épluché et coupé en tranches, ajouter une poignée de feuilles de menthe fraîche, deux verres d’eau, un peu de sel, et des aromates au choix. Servir frais, c’est délicieux !

Lire aussi…

Nutrition : Les aliments bons pour la santé.

Dossier acné : La bête noire des ados.

Les huiles essentielles pour mincir.

 

Comment éliminer la graisse du ventre ?

Comment éliminer la graisse du ventre ?

Egalement appelée graisse abdominale ou graisse viscérale, la graisse abdominale touche de nombreux hommes et femmes. Ce surplus de graisse peut être plus ou moins grave pour la santé, selon son ampleur, s’il est diagnostiqué syndrome métabolique (syndrome de la bedaine) ou s’il s’agit de légères graisses sous cutanées. Lorsque la graisse abdominale devient trop importante, on parle alors d’obésité abdominale, les risques de diabète, de cholestérol, de maladies cardio-vasculaires, et d’accidents vasculaires cérébraux sont élevées. Voici quelques aliments et gestes de bon sens pouvant aider à l’éliminer efficacement.

perdre-la-graisse-du-ventre

Les gestes de bon sens

  • Pratiquer une activité physique régulière, si possible un sport d’endurance et un sport musculaire pour muscler les abdominaux. Au minimum, s’obliger à faire 10 000 pas par jour.
  • Décompresser, se reposer, faire la sieste, méditer, éviter le stress, dormir suffisamment.
  • Limiter les excès d’alcool, de mauvaises graisses et de sucre dans l’alimentation (éliminer un maximum de calories). Remplacer les céréales raffinées par les céréales complètes. Choisir les bonnes graisses nécessaires à l’organisme. Introduire plus de fibres dans l’alimentation (fruits et légumes, avoine)
  • Boire beaucoup d’eau (au moins 2 litres par jour).

Les aliments brûle-graisses par excellence

Le thé vert 
Le thé vert, c’est bien connu, facilite la digestion. Tout en réduisant la chaleur corporelle, il favorise le transit et l’élimination des calories. Il est recommandée d’en boire une tasse après les repas. Le thé vert aide également à fixer le calcium dans les os. A noter qu’il contient également des polyphénols qui jouent notamment un rôle importants dans le contrôle certaines hormones comme celles du stress.

Le brocoli
C’est l’aliment numéro un pour accompagner un régime amincissante. Le brocolis contient du calcium, de la vitamine C et il est très riche en fibre. De plus, il renforce le système immunitaire et facilite la digestion. Il est l’un des aliments brûle graisse par excellence : il mes absorbe afin qu’elles ne s’accumulent pas dans les artères. A consommer sans modération, si possible cuit à la vapeur.

Les aliments qui favorisent la réduction du mauvais cholestérol

Le saumon et les sardines
Ces poissons gras sont riches en oméga-3, ils participe à la production du bon cholestérol, ils sont également très bons pour le système nerveux. En activant le métabolisme, leur consommation permet de d’éliminer le surplus de graisses abdominales.

L’huile d’olive
L’huile d’olive renferme de graisses insaturées, fort utiles à l’organisme, et permettant de réduire le cholestérol et synthétiser les hormones. Présente dans de nombreux régimes alimentaires, elle est excellente pour la santé.

Les aliments riches en fibre

Les aliments riches en fibres alimentaires contiennent beaucoup de protéine et d’eau. Ils sont les mieux adaptés pour couper la faim, et privilégier la perte de poids.

Les amandes, les noix, les noisettes

Présentant une grande quantité de fibres, de protéine et de calcium, les amandes, les noix et les noisettes sont des fruits secs permettant de contrôler le taux de sucre. En plus d’activer le métabolisme, les fruits à coque apportent également des oméga-3 en grande quantité dans l’organisme.

L’avoine

Egalement riche en fibres et en protéine, il purifie le sang grâce à des substances qui emmagasinent les graisses et les toxines pour les éliminer de l’organisme. L’avoine permet aussi de réduire le taux de cholestérol.

L’eau de concombre, une potion magique

Lire aussi…

Les bons réflexes pour gagner la ligne

Les huiles de massage drainantes

Les huiles essentielles qui permettent d’éliminer les toxines

Recette d’huile amincissante et raffermissante

Le citron, oui mais pas trop !

Le citron, oui mais pas trop !

Le citron est reconnu depuis des millénaires pour ses bienfaits pour la santé. Mais quelles sont les limites de son utilisation, peut-on en consommer sans modération ? Quelques éléments de réponse.

Citron pas trop

 

Le citron pour la santé

Les vertus du citron sont très nombreuses. Nous en avons déjà parlé, le citron contient de nombreux antioxydants qui aident à prévenir de nombreuses maladies (cardiaques, certains cancers, tumeurs, surplus de cholestérol, surpoids, digestion, affections buccales et de la gorge, toux, rétention d’eau, mémoire, Alzeimer, etc…). De part sa forte contenance en vitamine C, le citron est une véritable manne de cuivre et de fer, indispensable pour l’organisme. Retrouvez dans cet articles plus de détails sur les éléments bienfaisants du citron pour la santé.

PH, alimentaire et citron

L’organisme a besoin de s’équilibrer au niveau des minéraux et des composants qu’il assimile tout au long de la vie, selon notre alimentation. Les aliments que nous mangeons laissent des résidus qui ont leurs effets dans l’organisme. Ils peuvent être acides, neutres ou alcalins, et c’est le PH qui détermine cette valeur. Il faut savoir que le citron fournit des réserves alcalines (et non pas acides comme on pourrait le croire), permettant de lutter contre les aliments trop acides ingurgités. En résumé, une personne possédant beaucoup de réserves alcalines ne doit pas manger trop de citron, en revanche les personnes avec un taux d’acide élevé devront en manger plus pour dispenser les acides dans le corps.

Les risques associés à la consommation de citron

Il est recommandé de ne  pas trop consommer de citron, dans certains cas de troubles gastriques liés aux reflus, en cas d’hernie hiatale, ou d’œsophagite aiguë. La prise de citron pourrait accentuer les troubles. Il est préférable également de ne pas prendre de citron en cas de traitement médicamenteux anti-acides.

De plus, le citron a un effet «  photo sensibilisant ». Lorsque le jus de citron est en contact direct avec la peau, et également au contact avec le soleil, cela peut entraîner une crise d’allergie ou des brûlures. En surdose, le jus de citron peut causer des brûlures dans les muqueuses.

Lire aussi…

Citron et bicarbonate de soude, un cocktail anti cancer ?