Ravensare et Ravintsara, deux plantes bien distinctes

Ravensare et Ravintsara, deux plantes bien distinctes

Nombreux sont ceux qui confondent l’huile essentielle de ravensare ou « ravensara aromatica » avec l’huile essentielle de ravintsara « cinnamomum camphora », alors que ce sont deux plantes bien distinctes, selon l’article publié à l’initiative d’Olivier BEHRA, professionnel en production d’huiles essentielles à Madagascar. Chacune d’entre elles est caractérisée par ses propres chémotypes.

Deux huiles essentielles avec des composants différents

L’huile essentielle de ravensare et l’huile essentielle de ravintsara ont chacunes leurs propres composants. La ravintsara est constituée principalement de 1,8-cinéol (> à 50%), de sabinene et d’alpha-terpineol. Quant à la ravensare, il renferme, outre le 1,8-cinéol (< à 4 %), de linalol, de myrcene, de sabinene et de Limonene. La principale différence réside, de ce fait, au niveau de la quantité du 1,8-cinéol.

Une petite histoire sur cette confusion

Ces plantes sont toutes originaires de Madagascar, un pays où le camphrier est appelé Ravintsara. Voilà pourquoi l’autre appellation Ravensare voit le jour.

Plus de détails sur cette confusion

Ce n’est pas sans raison si la plante porte le nom Ravintsara et non Camphrier. C’est, en effet, une appellation plus simple, qui a été utilisée pour évitant les confusions.
L’huile essentielle des feuilles de cinnamomum Camphora de Madagascar renferme un taux élevé de 1,8-cinéol. Elle ne comporte toutefois qu’une petite quantité de camphre, ce qui n’est pas le cas pour l’huile essentielle en provenance d’Asie. Elle, avec du camphre > 50%, est généralement connue sous l’appellation H0 ou encore HO-SHO, ce qui signifie laurier du Japon.

Une autre confusion intéressante

Il existe aussi une autre confusion entre la ravensare anisata et la ravensara aromatica. La première est une plante endémique de Madagascar qui est connue sous le nom « havozo » ou bien « arbre aromatique ». Avec une hauteur pouvant atteindre une trentaine de mètres, elle pousse très bien en altitude environnant les 1000 mètres, notamment dans la forêt humide.

Cet arbre a changé de nom en deux époques différentes. Il est connu sous le nom ravensara aromatica en 1782 avant de devenir ravensara anisata en 1950. Ceci est certainement dû à son arôme anisé.
Selon les résultats des études menées par des chercheurs, la plante ravensare anisata et celle nommée ravensara aromatica désignent en fait une seule plante. Ils signalent enfin que la meilleure appellation botanique sera ravensara aromatica.

La différence des plantes après un test olfactif

La Ravintsara est une plante caractérisée surtout par un parfum à la fois frais et camphré. La Ravensare, quant à elle, se distingue par un arôme, non seulement poivré, mais aussi anisé.

En résumé

Toutes ces informations nous permettent de déduire que :
– La Ravintsara désigne une feuille ou un camphrier provenant de Madagascar, dont le nom botanique est cinnamomum camphora.
– Le HO ou HO-SHO correspond à une feuille ou camphrier provenant d’Asie, dont l’appellation botanique est cinnamomum camphora.
– Le Ravensare s’agit bel et bien du Ravensara aromatica, une feuille originaire de Madagascar.
– Le Havozo n’est autre que l’écorce du Ravensara aromatica de Madagascar. L’utilisation de cette huile essentielle est généralement interdite, sachant que sa conception requiert la détruction de l’arbre.
– La Ravensare anisata et la Ravensara aromatica concernent une même plante.

Les propriétés des huiles essentielles

Laisser un commentaire