Recette de sirop et de tisane d’hibiscus

Recette de sirop et de tisane d’hibiscus

Comment faire soi-même un sirop d’hibiscus ?

Couramment utilisé en Afrique du sud, l’hibiscus ou carcadet porte également les noms de « bissap » ou « thé de karkadé » ou encore « zobo », selon les régions d’afrique. Du temps des égyptiens, c’était aussi la boisson fétiche des pharaons.

recette sirop d'hibiscus
L’hibiscus – sabdariffa rouge – se caractérise entre autres par son taux élevé en anthocyane, le pigment végétal rouge. Il est également riche en potassium, magnésium et sodium, en fer, en calcium et en zinc. Le jus d’hibiscus a des propriétés antifongiques, antimicrobiennes, et hypotensives. Sa teneur en carotène lui confère un puissant pouvoir antioxydant. Il permet de lutter efficacement contre les marques du temps. C’est également un purificateur pour le sang, car il limite la formation de caillot dans le sang ; il permet de lutter efficacement contre les maladies cardiovasculaires et hépatiques. Il agit sur l’organisme tout en réduisant le taux de glycémie, le cholestérol et les triglycérides. Cette plante est très utile chez les patients hypertendus, sachant qu’elle permet de réduire la pression artérielle. De plus, il permet de limiter les troubles du foie et favorise une meilleure digestion. De par sa forte concentration en vitamine C (plus que l’orange), l’hibiscus donne de la vitalité. Dépuratif et légèrement diurétique, il aide l’organisme à se débarrasser de ses impuretés, et agit efficacement contre le diabète.

Recette de sirop d’hibiscus

Pour environ 1 litre de sirop :

Faire bouillir 500ml d’eau, couper le feu, puis plonger 4 cuillerées à soupe de fleurs d’hibiscus séchées dans l’eau bouillante. Couvrir et laisser infuser pendant 12h. Filtrer, en pressant les fleurs pour en récupérer les principes actifs.
Procéder à une deuxième infusion : ajouter 500ml d’eau à l’infusé d’hibiscus précédemment obtenu. Mettre sur le feu, et ajouter 600 g de sucre en poudre. Porter à ébullition et laisser prendre le sirop de sucre, jusqu’à obtenir une température de 105°.

Verser le sirop immédiatement dans une bouteille en verre, puis la fermer. Ceci permet la stérilisation immédiate.

Les utilisations du sirop d’hibiscus ?

On peut le boire comme un sirop, dilué avec de l’eau. On peut également verser un peu de sirop dans les yaourts ou fromages blancs, dans les gâteaux ou sur les crêpes.

Recette d’infusion d’hibiscus

Le « thé rouge » peut être bu à chaud ou à froid.

Dans un récipient contenant 750 ml d’eau, ajouter deux cuillères à soupe de fleurs d’hibiscus. Laisser infuser pendant cinq à dix minutes.

Il est aussi possible de préparer la plante avec de l’eau froide. Il faut, pour ce faire, y laisser infuser la plante pendant plusieurs heures, voire une nuit. Prendre 2 ou 3 tasses d’infusion au quotidien.

Consultez également cette recette de boisson rafraîchissante menthe-hibiscus.

Précautions d’emploi

S’assurer, avant les préparations, que la plante choisie est bien de la variété Hibiscus sabdariffa. A noter que d’autres types d’hibiscus peuvent être dangereux pour la santé, comme l’hibiscus d’ornement des jardins.

 

Laisser un commentaire