Tartare de daurade aux pommes à l’huile essentielle de citron

Tartare de daurade aux pommes à l’huile essentielle de citron

Criée Vieux port MarseilleVous voulez cuisiner un bon poisson et manquez de citron pour assaisonner votre plat? Ayez toujours sous la main ces précieux petits flacons que l’on appelle des huiles essentielles ! Bien pratique lorsqu’il manque des ingrédients!

Ici une petite recette de tartare de daurade aux pommes, agrémenté à l’huile d’olive citronnée. Un sympathique mélange sucré-salé !

Ingrédients (pour 2 personnes):

3 beaux filets de daurade sans peau
3 belles pommes
1 gousse de vanille
2 cuillerée à café d’huile olive
2 gouttes d’huile essentielle de citron

Coupez les filets de daurade et les pommes en petits cubes, réservez au frais dans un saladier.  Pour l’assaisonnement, mélangez l’huile olive et l’huile essentielle de citron, coupez la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur, et grattez les graines qui se trouvent à l’intérieur, puis ajoutez les à l’huile d’olive au citron. Ajouter sel et poivre, et un peu de ciboulette. Pas de cuisson, c’est prêt !

Retrouvez aussi d’autres recettes aux huiles essentielles. Si vous voulez vous lancer dans l’aromathétrapie culinaire, offrez vous ce magnifique coffret d’huiles essentielles pour la cuisine, accompagné de son livre de recettes !

Si vous souhaitez acheter des huiles essentielles et huiles végétales de bonne qualité, consultez ma page Acheter des huiles essentielles.

Une réaction au sujet de « Tartare de daurade aux pommes à l’huile essentielle de citron »

  1. Je viens de découvrir à mon tour votre blog, et en effet j’ai appris il y a peu de temps l’utilisation des huiles essentielles dans la cuisine. J’ai d’ailleurs essayé des eaux florales à la citronnelle dans des cupcakes. Nous avons découvert dans Paris ARTISAN NATURE qui nous a initié aux huiles essentielles et eaux florales. Je trouve ces produits très délicats et subtils.La recette que vous proposez me paraît très intéressante.

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.