Les huiles végétales et leurs indices de comédogénicité

Les huiles végétales et leurs indices de comédogénicité

Les indices de comédogénicité des huiles végétales, comment savoir si une huile végétale est comédogène ou non ?

Question fréquente à laquelle il est important s’interroger avant son utilisation. Pourquoi est-ce important ? Parce que certaines huiles végétales ont des propriétés intéressantes mais sont comédogènes et peuvent faire apparaître des comédons et des points noirs sur la peau, qui peuvent vite se transformer en petits kystes. Elles sont fortement décommandées en cas d’acné et de peau grasse.

les indices de comédogénicité des huiles végétales

Comment savoir si une huile végétale est comédogène ?

A la question « comment savoir si une huile végétale est comédogène », je réponds simplement en s’informant sur son indice de comédogénicité.  L’indice de comédogénicité indique notamment la fragilité de l’huile végétale à l’oxydation. L’indice de 1  à 5 doit être indiqué sur l’étiquette.

Les indices de comédogénicité en 5 niveaux*

Indice 0 : il indique qu’une huile végétale n’est pas comédogène (argan, avocat, babassu, baobab, camelia, cameline, chanvre, jojoba, Noisette, son de riz, tournesol)
Les indices 1 et 2 indiquent qu’une huile végétale est peu comédogène (Indice 1 : carthame, chaulmoogra, nigelle, pépins de raisin, ricin, sésame, soja, onagre, tamanu, calophylle) – Indice 2 : abricot, amande douce, argousier, bourrache, macadamia, onagre)
Les indices 3 et 4 indiquent qu’une huile végétale est comédogènes (noyau de pêche, coton, rose musqué, cacao, coco, lin)
Et pour finir, l’indice 5 indique qu’une huile végétale est très comédogène (le germe de blé).

*Liste non exhaustive

A noter que l’on peut protéger une huile végétale de l’oxydation en y versant une quantité suffisante d’antioxydant. Il est ainsi possible de la garder en bon état pendant 6, voire 12 mois. Pour ce faire, ajouter de la vitamine E naturelle, ou de l’extrait de pépins de pamplemousse dans l’huile végétale.

Les huiles végétales recommandées selon le type de peau

De nombreuses huiles végétales ne présentent que des bienfaits, sans présenter d’effets secondaires liés à la comédogénécité. Ceci dit, en cas de peau grasse, mixte, ou d’acné, il est indispensable de choisir une huile végétale non comédogène.

Pour les peaux avec de l’acné : l’huile végétale de chanvre, de nigelle, d’avocat, ou de jojoba.
Les peaux mixtes : l’huile végétale de carthame, d’onagre, de pépin de raisin, de sésame, ou d’argousier.
Et les peaux sèches et matures ? Il est possible d’utiliser tous types d’huiles végétales, notamment celles renfermant une grande quantité d’oméga 6 (bourrache, onagre) et d’oméga 9, telles que les huiles d’argan et de macadamia.

Aller plus loin ?

Consultez les vertus des autres huiles végétales :

L’huile d’arnica
L’huile de camélia
L’huile de chanvre
L’huile de brocolis
L’huile de calophyllum
L’huile d’amande douce
L’huile de noyau d’abricot
L’huile d’argan
L’huile de jojoba
L’huile d’onagre
L’huile de carotte
L’huile de coton
L’huile végétale de chaulmoogra
L’huile de figue de Barbarie
L’huile de sésame
L’huile d’olive
L’huile de Bourrache
L’huile de cumin noir
L’huile de noisette
L’huile de macadamia
L’huile de germe de blé
L’huile de pépin de raisin
L’huile de pépins de cassis
L’huile de pépins de pamplemousse
L’huile de pépins de framboise
L’huile de pépins de grenade
L’huile de yangu
Le Monoï de Tahiti
L’huile de coco
L’huile de ricin

Les commentaires sont clos.