Les tisanes & infusions aux plantes

Les tisanes & infusions aux plantes

Tisanes, infusions, décoction… On s’y perd un peu dans toutes ces méthodes, mais quelles sont les différences et les utilisations principales de ces différents modes de cuisson des plantes ?

tisanes

L’infusion (ou tisane)

La tisane étant le résultat de l’infusion) est la manière la plus simple des méthodes : On verse de l’eau bouillante sur les plantes, et on laisse infuser 10 minutes.

La décoction

Elle est plus forte que l’infusion : Les actifs des plantes sont donc plus concentrés. On l’utilise plutôt pour les racines, les graines, les écorces, et les fruits. Méthode : On place les plantes dans l’eau froide, et on porte à ébullition pour laisser bouillir pendant 15 minutes. On filtre en fin de cuisson.

Quelques exemples de plantes à utiliser selon les besoins :

Les infusions pour mieux dormir

lavande

Pour les réveils nocturnes

Le lotier (lotus corniculatus) ; 1 cuillerée à café de fleurs pour 1 tasse d’eau bouillante – Prendre 1 tasse vers 18h et une autre au coucher. Attention : Faire des cures de courte durée avec cette plante.

Pour les mauvais endormissements

La valériane : en décoction : Faire bouillir de la racine séchée de valériane (40g) dans 1 litre d’eau pendant 20 minutes. Bien écraser et filtrer. Boire 1 tasse après le repas du soir + 1 tasse au coucher.

Pour calmer l’agitation et prolonger le temps de sommeil 

La lavande : 2 cuillerées à café de fleurs de lavande à faire infuser pendant 10 minutes dans une grande tasse d’eau bouillante. A boire avant d’aller se coucher.

Les infusions pour mieux digérer

 

melisse

 

Pour les ballonnements et la digestion difficile : La mélisse a des vertus antispasmodiques et sédative qui procure un effet calmant. 5 à 6 feuilles fraîches à faire infuser pendant 10 minutes dans une grande tasse d’eau bouillant. A prendre après chaque repas. Idéal en association avec la menthe poivrée.

Pour les crampes d’estomac et les ballonnements : La menthe poivrée est aussi antispasmodique.

En cas d’insuffisance de la fonction biliaire (crampes, constipation, ballonnements) : Le romarin : 1 cuillerée à café de feuilles pour 1 tasse d’eau bouillante. A prendre en alternance avec la menthe poivrée et la mélisse.

Les tisanes pour mieux respirer

thyme-341930_960_720

Le thym : Il est antiseptique, expectorant et chasse les microbes. Il dégage les voies respiratoires et les bronches. En infusion : 40g de tiges fleuries séchées dans 1l d’eau pendant 10 minutes, puis filtrer. A boire bien chaude après chaque repas, avec 1 cuillerée à café de miel de thym. On peut également utiliser le thym sous forme d’hydrolat.

Le serpolet (thymus serpilum) : Plus doux que le thym, il est plutôt recommandé pour les enfants. 10 à 20g de plantes pour 1/2 litre d’eau.

La violette odorante : Véritable remède contre la toux, cette fleurs très odorante calme les trachéites et les bronchites. En cas de toux grasse, il est recommandé d’utiliser plutôt ses racines. En infusion pendant 10 minutes : 1 pincée de fleurs séchées pour 1 tasse.

Aller plus loin…

Retrouvez aussi le chapitre Nutrition et santé, ou nutrition et beauté.

Les commentaires sont clos.