L’achillée Millefeuille : Ses bienfaits et utilisations en phytothérapie

L’achillée Millefeuille : Ses bienfaits et utilisations en phytothérapie

L’achillée millefeuille (Achillea millefolium) est une plante médicinale aux vertus multiples, elle est renommée et utilisée depuis l’antiquité. On lui donne également le nom « d’herbe de la Saint-Jean », « d’herbe à dinde »,  ou encore « d’herbe aux coupures ». C’est « Achille », héros Grecque de la guerre de Troie, qui est à l’origine de son nom : « Achillée ». Elle aurait soigné de nombreux blessés militaires, notamment pour stopper les hémorragies de leurs blessures et pour faire baisser la fièvre. L’achillée millefeuille aurait également été très efficace lors des épidémies de grippe espagnole au début du siècle précédent.

Utilisation de l’achillée millefeuille en phytothérapie

Les fleurs sont comestibles et peuvent se consommer en tisane, dans les salades, les vins et les alcools, ou encore dans les omelettes. On la cueille lors de sa floraison, en juin ou juillet, et jusqu’en septembre selon la région dans laquelle elle se trouve.

On utilisera ses feuilles et ses fleurs en tisane pour soigner les affections gastriques et le manque d’appétit, faire baisser la fièvre, ou encore soulager les troubles de la ménopause comme les bouffées de chaleur. Cette même tisane soulagera également les règles douloureuses. Dans ce cas précis, on peut également l’utiliser en compresses chaudes sur le bas ventre.

Les bains de bouches de tisane d’achillée millepertuis soulageront quant à eux les affections buccales comme les gingivites et les douleurs de dents. Parallèlement, cette plante renforce le cartilage et les os, on peut également l’utiliser par voie cutanée pour lutter contre l’acné et les inflammations de la peau. Utilisée sous forme de compresses, la tisane d’achillée millefeuille soignera les blessures bénignes et en arrêtera les saignements. Les racines d’achillée millefeuille, quant à elles, s’utilisent plus particulièrement pour soigner les articulations, et pour activer la circulation sanguine dans les jambes.

Recette de tisane d’achillée millefeuille (feuilles et fleurs)

Faire frémir 1 litre d’eau, et retirer du feu. Plonger 30 grammes de plantes dans l’eau, couvrir et laisser infuser une dizaine de minutes. On peut en boire jusqu’à trois tasses par jour, ½ heure avant le repas en cas de manque d’appétit, et dans tous les cas entre les repas pour ses autres usages.

Pour ses racines, on utilisera plutôt la décoction – La seule différence est que l’on laisse cuire les racines pendant une dizaine de minutes avant le filtrage.

Contre-indications

L’achillée millefeuille est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants, ainsi qu’aux personnes allergiques à cette famille de plantes (astéracées), dont fait partie la camomille et les marguerites. Il n’y a pas d’autres contre-indications notoires quant à son utilisation en tisane, mais il est recommandé de demander l’avis d’un médecin pour une utilisation prolongée en cas d’affection chronique et de traitement médicamenteux récurrent.

Où acheter l’achillée millefeuille ?

On trouve l’achillée millefeuille en herboristerie, mais également sous forme de gélules ou en alcoolature. Par exemple, ci-dessous une solution d’achillée millefeuille bio, sous forme d’extrait de Plantes Fraîches :

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consulter les vertus de l’huile essentielle d’achillée Millefeuille, et l’utilisation de l’hydrolat d’achillée millefeuille.

Une réaction au sujet de « L’achillée Millefeuille : Ses bienfaits et utilisations en phytothérapie »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.