Adoucissant textile home-made

Adoucissant textile home-made

Nous sommes nombreux à être soucieux de notre santé et de notre environnement, et les adoucissants textiles de la grande distribution ne sont  pas  sans danger. Ainsi, si comme moi vous êtes à la recherche d’un adoucissant textile parfumé sans effets secondaires pour la peau, et sans produits chimiques néfastes pour l’environnement, pourquoi ne pas fabriquer vous-même votre adoucissant pour le linge ?

Recette d’adoucissant naturel

Même s’il n’est pas indispensable, l’adoucissant joue un rôle important après la lessive : il le rend plus doux et plus souple.

Voici une recette ultra-simple pour assainir la machine et le linge :

Verser dans le bac de rinçage une solution à base d’eau et de vinaigre blanc. Le vinaigre blanc est reconnu pour sa propriété anti-calcaire. Il va ainsi agir pour adoucir l’eau, mais aussi le linge. Il s’agit également d’un très bon antiseptique, aussi bien pour éliminer les bactéries de la machine que du linge. On peut également ajouter 1 ou 2 gouttes d’huiles essentielles, de façon à parfumer le linge. 

Recette d’adoucissant textile naturel

Voici les ingrédients à réunir :

  • Vinaigre blanc (150 ml)

  • Bicarbonate de soude (1 càs)

  • De l’eau (250 ml)

  • Une huile essentielle (15 gouttes). Le choix est large entre l’huile essentielle de lavande, de citron, d’orange, de pin sylvestre, etc…

La préparation s’effectue en quatre étapes. Commencer par verser le bicarbonate de soude dans l’eau, et ajouter le vinaigre dans le mélange. Le contact entre le vinaigre blanc et le bicarbonate va mousser. Ajouter alors les huiles essentielles et bien mélanger tous les éléments. Laisser échapper le gaz en ouvrant le flacon de temps en temps, et laisser poser le mélange. 

Au bout de 24 heures de pause, l’adoucissant textile parfumé est prêt. Il suffit de le remuer avant de l’utiliser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.