Comment utiliser les huiles essentielles ?

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Dans cet article, apprenons à bien utiliser les huiles essentielles. Elles doivent être maniées avec grande prudence. En effet, ce sont des concentrés actifs très puissants qui peuvent s’avérer irritants, voire nocifs pour la santé, selon l’utilisation que l’on en fait.

 Utiliser les huiles essentielles

Les différentes manières d’utiliser les huiles essentielles

Il existe trois principaux modes d’utilisation des huiles essentielles. Ceux-ci varient bien entendu selon les huiles essentielles.

Par voie orale (ingestion)

Les huiles essentielles n’étant pas solubles dans l’eau, il faut les diluer dans une base soluble non aqueuse avant de les ingérer. On évite ainsi toute brûlure avec les muqueuses en interne. L’huile végétale, par exemple est idéale. On peut également utiliser le miel, un morceau de pain, ou encore un cachet neutre.

Par la peau (en massages)

Il est déconseiller d’appliquer une huile essentielle directement sur la peau. En règle générale, il est recommandé de les diluer dans une base huileuse (huile végétale, beurre végétal) avant d’effectuer un massage sur le corps. A titre d’exemple, le % de dilution se situe entre 2 et 5%, soit 2 à 5 gouttes d’huile essentielle pour 10ml de base huileuse. Le massage est efficace, il permettre aux principes actifs de la plante d’atteindre le sang par le biais de la peau. Lire aussi : L’aroathérapie, des doses à respecter.

En diffusion dans l’atmosphère

Cette méthode permet de diffuser les principes actifs des huiles essentielles dans les pièces de la maison. Il se fait grâce à un diffuseur qui, selon le modèle, suspend des micro-gouttelettes dans l’air. Attention, il est fortement déconseillé d’utiliser un diffuseur chauffant à plus de 35°, car la chaleur rend les huiles essentielles inefficaces.

Attention : ne pas diffuser les huiles essentielles aux composés chimiques riches des phénols (thymol, eugénol, carvocrol) et des cétones (verbénone, thujone, menthone , camphre), surtout en présence d’enfants. Exemple (liste non exhaustive) la cannelle de Ceylan, le cèdre de l’Atlas, le clou de girofle, le carvi, le thym à thymol, l’eucalyptus mentholé, la sauge officinale, le thuya, l’armoise, la menthe poivrée, l’estragon, la gaulthérie couchée, le romarin à verbénone, le romarin à camphre, le myrrhe, le vétiver, l’helichryse italienne, la lavande stoechade, l’hysope officinale.

Les HE à ne pas diffuser 600 x 480

Lire cet article pour savoir comment choisir son diffuseur d’huiles essentielles.

Tout savoir sur l’utilisation des huiles essentielles en diffusion.

Lire aussi…

Les précautions d’emploi des huiles essentielles

Comment utiliser les huiles essentielles, une vidéo de Julien du laboratoire Pranarôm.

4 réactions au sujet de « Comment utiliser les huiles essentielles ? »

  1. Bonjour on m a déconseillé en pharmacie de mettre de l huile essentielle de romarin dans un diffuseur alors que j ai lu par ailleurs que c était possible qu en pensez vous?

  2. 20 % pour un massage corps, cela me paraît bien élevé ?
    J’ai plutôt l’habitude de faire un dosage de 3 à 5 % pour un massage complet et 10 % pour un massage localisé.
    Suis-je dans l’erreur ?

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.