L’échinacée, un bon remède contre le rhume

L’échinacée, un bon remède contre le rhume

échinacée

Plante originaire d’Amérique du Nord, l’échinacée est reconnue pour ses vertus immunostimulantes et antivirales. Longtemps utilisée pour lutter contre les maux de tête et les affections ORL, cette plante permet d’atténuer légèrement la durée et la gravité des symptômes du rhume ou de la grippe. En outre, elle est aussi utile pour lutter contre les infections urinaires chroniques. On l’emploie aussi pour diminuer les effets secondaires des traitements par radiothérapie et chimiothérapie. Par voie externe, elle favorise la guérison des blessures et des maladies de la peau, comme l’herpès.

L’échinacée se trouve sous quelle forme ?

L’échinacée existe sous forme d’extrait liquide ou de teinture mère. On les trouve aussi sous forme de gélules en pharmacie ou magasin BIO. Elle existe aussi sous forme de plante séchée en herboristerie.

Recette de tisane d’échinacée

Pour stimuler le système immunitaire, et se prémunir des infections hivernales, on peut l’utiliser sous forme d’infusion. Il suffit de faire infuser 1 gramme de racines d’échinacées pour dans 1 tasse d’eau bouillante.

Précautions d’emploi

Attention aux personnes souffrant d’asthme ou d’allergies, certains chercheurs recommandent d’éviter l’échinacée en cas de grossesse, et de ne pas prendre l’échinacée pendant plus de huit semaines. En raison des effets possibles de cette plante sur le système immunitaire, l’OMS recommande d’éviter la prise de cette plante en cas de maladie grave comme le sida et la tuberculose, sclérose en plaques, collagénose, lupus. Dans tous les cas, il est recommandé de demander conseil à un spécialiste de la santé avant toute prise d’un complément alimentaire !

Les commentaires sont clos.