Recette de macérat d’immortelle

Recette de macérat d’immortelle

Au hasard d’une balade dans une forêt du sud de la France, j’ai trouvé des fleurs d’immortelle sauvage. Cette plante donnant des petites fleurs jaunes dont l’odeur rappelle le curry, pousse à l’état sauvage dans le sud. On l’appelle aussi l’hélychryse, ou immortelle commune (Helichrysum stoechas).

L’immortelle est une très bonne plante pour soigner la couperose, les varices, et aussi pour traiter la cellulite.

Recette de macérat d’immortelle

Pour fabriquer mon macérât, j’ai utilisé un flacon de 30ml d’huile végétale de macadamia. Pourquoi le macadamia ? Parce qu’elle est tonique et stimulante de la circulation sanguine, et parfaitement indiquée pour soulager les jambes lourdes, les varices, et les hémorroïdes.

Ensuite ? Rien de plus simple : Il suffira de couper les petites fleurs et les faire sécher pour les débarrasser de l’humidité qui pourrait créer de la moisissure. Les placer ensuite dans un petit bocal, et les recouvrir de l’huile végétale. Refermer le flacon, et le laisser macérer au soleil pendant 3 semaines. S’il n’y a pas de soleil, une source de chaleur comme un radiateur peut faire l’affaire temporairement. De temps à autre, mélanger le macérat. Après 3 semaines, filtrer l’huile végétale une première fois. Pour filtrer, j’utilise une gaze épaisse, je place les fleurs macérées dans la gaze, et presse pour récupérer le maximum des molécules contenues dans les fleurs.

Pour un résultat encore plus optimal, je remets des fleurs fraîches dans mon bocal avec l’huile précédemment filtrée, et je rajoute un peu d’huile « neuve ». Puis, je laisse macérer à nouveau pendant 3 ou 4 semaines.

Après filtrage de la deuxième phase, l’huile est prête pour son utilisation. On peut s’en servir telle quelle comme huile de massage, ou rajouter des huiles essentielles, comme par exemple l’huile essentielle d’helichryse de Madagascar Helichrisum gymnocephalum (qui n’a pas les mêmes vertus que l’immortelle de France et d’Italie). Elle est entre autres énergisante et recentre les énergies du corps. Elle est préconisée contre la fatigue nerveuse.

Le petit mot de l’auteur sur l’immortelle sauvage

Il semblerait que l’immortelle du pourtour méditerranéen soit une espèce protégée, ce que j’ignorais à l’époque de la rédaction de l’article en 2010. Alors prudence, sachons faire de la cueillette raisonnée et respectons la nature !

Où acheter de l’huile végétale de macadamia de bonne qualité ?

La Compagnie des Sens propose toute une gamme d’huiles végétales bio extraordinaires. Je vous recommande leur huile végétale de macadamia bio, vous m’en direz des nouvelles !

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consultez en vidéo le filtrage d’un macérat. L’huile essentielle d’immortelle possède de très nombreuses vertus intéressantes.

9 réactions au sujet de « Recette de macérat d’immortelle »

  1. J’ai lu une these qui spécifiait les différents types d’immortelle. L’immortelle destinée à des usages thérapeutique/cosmétique est l’helichryse italienne ssp italienne. La plus rependue, et celle qu’on achète pour son jardin est de la sous espece serotinium qui n’a aucun interet en cosmétique. Donc attention. J’en profite pour savoir si l’un/une d’entre vous sait où on peut trouver des graines de cette sous espèce…
    Merci

  2. l’immortelle pousse aussi sur le causse du Lot (sol calcaire et aride sans trop de végétation), à l’état naturel

  3. Moi aussi j’en trouve en forêt, terrain calcaire, mais (quand-même!) dans une clairière, pas dans la pinède dense.
    Amitiés
    Aphyllanthe, provence également

  4. Bonjour Garance,

    Je vis dans le sud de la Provence, et je trouve de l’hélichryse en forêt… de pins !

    Il n’y en a pas que dans la garrigue, j’en ai un pied dans mon jardin…

  5. Comment avez vous pu trouver de l’hélichryse en forêt ?? L’hélichryse ne pousse pas en forêt… mais dans la garrigue et surtout dans le maquis, c’est à dire au sud de la Provence et en Corse, là où justement il n’y a pas de forêt ni d’humidité.
    (Je suis productrice de plantes aromatiques en Provence)

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.