Grippe et rhume: j’ai testé l’huile essentielle de Ravintsara

Grippe et rhume: j’ai testé l’huile essentielle de Ravintsara

Une petite gêne au fond de la gorge, le nez qui picote… Et hop ! L’occasion pour moi de tester l’huile essentielle de ravintsara de Madagascar.

huile essentielle de ravintsara et maux de gorge

L’huile essentielle de ravintsara en bref

L’huile essentielle de ravintsara de Madagascar « Cinnamomum camphora » est un puissant antiviral, un des meilleurs d’ailleurs que l’on puisse trouver dans le monde végétal.

D’origine asiatique, le ravintsara est un arbre aux multiples vertus implanté à Madagascar autour du 19ème siècle. C’est donc sur l’île rouge que cet arbre a trouvé les meilleures conditions pour se développer et la population locale l’utilise depuis fort longtemps pour se soigner. Il pousse dans un climat tropical humide à l’état sauvage et peut atteindre plus de 30 mètres de hauteur, il est pourvue de feuilles avec une pellicule de cire. Bien qu’étant apprécié depuis longtemps pour ses vertus médicinales, il a fallu attendre le milieu du 16ème siècle pour que Flacourt cite le ravintsara parmi les plantes aromatiques. Plus de 2 siècles après, Baumé qui inventa son huile essentielle. Celle-ci s’obtient par l’extraction à la vapeur d’eau des feuilles. Ses principaux composants sont l’alpha-termineol, le sabinène et 1.8 cinéole.

huile essentielle de ravintsara

Ses propriétés et bienfaits

Le ravintsara est antalgique, c’est un excellent décontractant musculaire. Anti-infectieux, il est aussi un puissant antivirale. A retenir aussi ses vertus stimulantes de l’appareil cardiorespiratoire, elle est donc aussi un puissant énergisant. Anti-catarrhale, l’huile de ravintsara est également efficace pour dégager les voies respiratoires. Elle est recommandée en cas de grippe, coqueluche, rhinopharyngites et bronchites. Elle est également intéressante en cas d’asthénie profonde, d’hépatites et d’entérites virales.

Comment l’utiliser ?

A préciser la facilité d’utilisation de cette huile essentielle qui s’utilise aussi bien par voie interne qu’externe. Pour ce dernier, elle peut être employé comme huile de massage, diluée dans de l’huile végétale. Pour purifier l’atmosphère, elle s’utilise en synergie avec d’autres huiles, comme par exemple l’huile d’eucalyptus citronnée.

Par voie orale : une goutte sur un sucre ou un cachet neutre matin et soir.

En diffusion : ajouter quelques gouttes dans le diffuseur, et laisser diffuser une dizaine de minutes plusieurs fois par jour.

Synergie à diffuser en cas d’épidémie de grippe :
2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
2 gouttes d’huile essentielle de de niaouli
2 gouttes d’huile essentielle de citron

Où acheter de l’huile essentielle de ravintsara de bonne qualité ?

Si vous souhaitez acheter de l’huile essentielle de ravintsara de bonne qualité, rendez vous sur ma page Acheter des huiles essentielles.

Précautions d’emploi

Que cet article ne vous influence pas à croire que l’on peut tout soigner avec les huiles essentielles, ceci est faux. De plus, il faut être très prudent avec l’automédication, surtout si l’on suit un traitement médicamenteux récurent, car les huiles essentielles peuvent aussi agir en interaction négative dans ce cas précis. Lire les précautions d’emploi.

Lire aussi…

Cet article sur la prévention de la grippe A.

6 réactions au sujet de « Grippe et rhume: j’ai testé l’huile essentielle de Ravintsara »

  1. Moi aussi j aimerai en savoir plus sur l utilisation de cette huile pour adulte mais aussi pour les enfants, sur son appro et son coût.
    merci

  2. Merci pour ta visite sur mon blog qui me permet de découvrir ton joli blog que j’aime déjà beaucoup. Je vois que t’y connais bien je vais recommander ton blog à mes lecteurs!
    A bientôt!

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.