L’huile de copaïba ou baume de Copahu

L’huile de copaïba ou baume de Copahu

Copaiba

L’huile de copaïba, nommée également le Baume de Copahu, existe sous de nombreuses espèces. On trouve essentiellement les variétés Copaifera officinalis et Copaifera martii Hayne. Cet arbre est originaire principalement d’Amazonie et d’Afrique.

Description botanique du copaïba

Il s’agit d’un grand arbre à l’écorce très foncée, pouvant atteindre jusqu’à 40 m de hauteur. Son huile résineuse (ou oléorésine), est extraite du tronc de l’arbre par forage. Le trou est ensuite rebouché et il faut attendre environ 6 mois avant que l’arbre soit à nouveau productif de résine.

De cette résine est fabriquée une huile essentielle après distillation de l’oléorésine. Cette résine est comparable à l’huile essentielle de térébenthine.

Les vertus de l’huile de copaïba

Puissant antiseptique et anti-inflammatoire, l’huile de copaiba est un puissant cicatrisant qui permet de soigner les plaies, les traumatismes et les contusions comme les entorses, la tendinite, les courbature,  les douleurs articulaires après le sport et les rhumatismes. Elle agit également comme antiseptique des voies urinaires et respiratoires comme l’asthme.
L’huile de copaïba est un stimulant général pour l’organisme, elle agit efficacement contre la fatigue physique et mentale.

Conseils d’utilisation

Pour une huile multi-usage qui agit contre la fatigue et les douleurs :

Diluer une dizaine de gouttes d’huile de copabïa dans deux cuillerées à soupe d’huile végétale de votre choix. Frictionner le dos ou les zones douloureuses.

En cas de blessure bénigne ou égratignure, tamponner un coton tige sur la blessure préalablement nettoyée.

Où acheter du baume ou de l’huile essentielle de copaïba de bonne qualité ?

Si vous souhaitez acheter de l’huile essentielle de copaïba de bonne qualité, je vous recommande celle-ci : Huile essentielle de copaïba (ou baume de Copahu) en provenance du Brésil.

Précautions d’emploi de l’huile de copaïba

L’huile essentielle de copaïba doit s’employer avec modération. En effet, à forte dose, elle peut provoquer des troubles gastriques comme les nausées, les diarrhées et les vomissements. Elle est proscrite pendant toute la grossesse et également en période d’allaitement. Elle est également interdite pour les enfants de moins de 7 ans, les personnes âgées, et les sujets asthmatiques ou épileptiques. On l’utilise uniquement que par voie cutanée, et toujours diluée dans une huile végétale. Cette fiche ne constitue en aucun cas un manuel d’exécution ni une référence médicale, et ne peut remplacer l’expérience et le savoir-faire d’un professionnel.

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consultez les vertus des huiles essentielles de A à Z, ou Les huiles essentielles par maux.

Les commentaires sont clos.