L’ortie, qui s’y frotte se soigne !

L’ortie, qui s’y frotte se soigne !

L’ortie n’a pas bonne réputation pour les terribles démangeaisons qu’elle provoque à qui ose s’y frotter !

L'ortie

Avis aux plus téméraires qui n’ont pas peur de se piquer en les ramassant : L’ortie possède d’extraordinaires vertus curatives et gustatives, nos grand mères pourraient nous en parler !

Préparées autrefois comme des épinards, ses jeunes pousses faisaient d’excellentes soupes, et ses vertus médicinales en font aujourd’hui un aliment de choix pour la santé. Elle s’utilisait aussi beaucoup au jardin, avec le fameux “purin d’ortie” utilisé comme insecticide ou fertilisant pour soigner les plantes, activer leur croissance ou améliorer leur productivité.

Les vertus de l’ortie

Toutes les parties de l’ortie peuvent être utiles, de la racines jusqu’aux feuilles. Ses très diverses propriétés (anti-inflammatoire, diurétique, antihémoragique, dépurative, stimulante, etc..), on peut l’utiliser en interne comme en externe.

Sous forme de cataplasme

En cataplasmes contre les rhumatismes, en infusion ou décoction contre les maladies de peau, les règles abondantes, l’urticaire, les hémorragies, l’anémie, l’ortie s’utilise aussi en cosmétique, en lotion pour frictionner le cuir chevelu et lutter contre la chute des cheveux.

En infusion

Les feuilles peuvent s’utiliser en infusion pour irriguer les reins, la vessie et les voies urinaires en cas d’inflammation, traiter ou prévenir la formation de calculs rénaux, aider à soulager les douleurs d’arthrite ou d’arthrose, et les rhumatismes. L’ortie peut aussi aider à soulager le rhume des foins, soulager les piqûres d’insectes (oui oui, elle pique mais peut aussi soulager les piqûres !).

La fameuse soupe d’ortie !

Pour 4 personnes, comptez environ 400g de feuilles d’ortie (de jeunes pousses si possible), 1 oignon, 2 pomme de terre, 1 gousse d’ail et un bouillon cube.

Faites revenir les légumes émincés dans un filet d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes, à feu tout doux. Bien remuer. Ajoutez ensuite 1 litre d’eau et le bouillon cube.  Salez, poivrez, et laissez cuire pendant une bonne demi-heure à feu tout doux. Mixer, puis ajoutez une ou deux cuillerées à soupe de crème fraîche. Un pur délice !

Lire aussi…

Cueillette de printemps : l’ortie

Piqûres d’ortie : comment soulager l’irritation

Et une petite recette : Fortifiant naturel à base d’ortie pour les cheveux

7 réactions au sujet de « L’ortie, qui s’y frotte se soigne ! »

  1. Merci Amandine, je ne connaissais pas du tout ce terme, je vais aller à la pêche aux infos sur internet ! Intéressant, j’adore “gratter” la terre !

  2. Pour ceux qui connaissent le bushcraft (aller dans la nature avec seulement un couteau et se débrouiller à se nourrir, dormir, boire,…) les orties sont abondantes dans la nature et boullies elles ont le goût et la texture des épinards. C’est très bons ! Et je suis contente d’apprendre ses bienfaits ! Merci beaucoup, ce site est plein de savoir !

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.