La poudre ayurvédique de manjishta

La poudre ayurvédique de manjishta

La Manjishta ou Rubia Cordifolia, connue aussi sous le nom de Garance indienne, est une une plante très utilisée en médecine ayurvédique. Originaire d’Inde, on la trouve plus précisément dans l’Himalaya. Ce purifiant sanguin renferme des vertus antioxydantes. Grâce à sa propriété purifiante, elle agit efficacement contre l’acné, les boutons, les points noirs et également les marques du temps. Elle constitue une clé pour le rajeunissement, tout en améliorant le teint.

Usage externe de la Manjishta

Pour bénéficier de ses bienfaits thermiques et traiter les problèmes cutanés comme les furoncles ou les blessures suintantes et saignantes, un nettoyage des plaies avec une décoction de Manjishta permet une cicatrisation rapide. Elle occupe également une place importante en matière de traitement des varices, des ecchymoses, de l’eczéma et du psoriasis. Elle procure un rendu brillant et légèrement acajou aux cheveux, et donne un teint hâlé en l’unifiant, et en faisant disparaître les taches de peau.  elle constitue un remède miraculeux contre l’inflammation et promet un teint à la fois homogène et uniforme. En pratique, la Manjishta s’utilise comme un masque, mélangé avec un peu d’eau ou d’hydrolat, elle se transforme alors en pâte. On peut également l’incorporer dans un macérat huileux

Usage interne de la Manjishta

En usage interne, la Manjishta permet de guérir les calculs urinaires, le diabète et l’hépatite. Elle s’utilise aussi pour lutter contre les maladies gastro-intestinales comme la diarrhée, mais aussi le manque d’appétit, la dyspepsie, les vers intestinaux et l’indigestion. Le Manjishta joue également le rôle d’un purifiant sanguin, elle occupe une place importante dans le traitement des maladies cardiaques. Elle s’utilise pour réguler la pression sanguine et la vasoconstriction des vaisseaux sanguins, et cela, en réduisant les risques de formations de caillots. Ma Manjishta agit également contre le diabète, la goutte et les calculs urinaires.

La Manjishta présente également des bienfaits sur les appareils reproducteurs féminins. Elle permet d’en finir avec les troubles gynécologiques, dont les pertes blanches et les menstruations irrégulières. Traitant les troubles menstruels, elle atténue la douleur des dysménorrhées.  Elle présente aussi des avantages non-négligeables dans le cadre du traitement des maladies postnatales, de l’aménorrhée et de l’oligoménorrhée.

Enfin, elle agit sur le contrôle de l’irritation des nerfs tout en veillant à la pacification de l’esprit. Elle est donc également la meilleure alliée des épileptiques surtout ceux souffrant du Pitta.

En médecine ayurvédique, elle apaise Pitta et Kapha, et augmente Vâta.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.