Le citron, oui mais pas trop !

Le citron, oui mais pas trop !

Le citron est reconnu depuis des millénaires pour ses bienfaits pour la santé. Mais quelles sont les limites de son utilisation, peut-on en consommer sans modération ? Quelques éléments de réponse.

Le citron

Le citron pour la santé

Les vertus du citron sont très nombreuses. Nous en avons déjà parlé, le citron contient de nombreux antioxydants qui aident à prévenir de nombreuses maladies (cardiaques, certains cancers, tumeurs, surplus de cholestérol, surpoids, digestion, affections buccales et de la gorge, toux, rétention d’eau, mémoire, Alzeimer, etc…). De part sa forte contenance en vitamine C, cet agrume est une véritable mine de cuivre et de fer, indispensable pour l’organisme. Retrouvez dans cet articles plus de détails sur les éléments bienfaisants du citron pour la santé.

Citron et le PH alimentaire

L’organisme a besoin de s’équilibrer au niveau des minéraux et des composants qu’il assimile tout au long de la vie, selon notre alimentation. Les aliments que nous mangeons laissent des résidus qui ont leurs effets dans l’organisme. Ils peuvent être acides, neutres ou alcalins, et c’est le PH qui détermine cette valeur. Il faut savoir que cet agrume fournit des réserves alcalines (et non pas acides comme on pourrait le croire), permettant de lutter contre les aliments trop acides ingurgités. En résumé, une personne possédant beaucoup de réserves alcalines ne doit pas manger trop de citron, en revanche les personnes avec un taux d’acide élevé devront en manger plus pour dispenser les acides dans le corps.

Les risques associés à la sur-consommation de citron

Il est recommandé de ne  pas trop en consommer, dans certains cas de troubles gastriques liés aux reflux, en cas d’hernie hiatale, ou d’œsophagite aiguë. La prise de citron pourrait accentuer les troubles. Il est préférable également de ne pas prendre de citron en cas de traitement médicamenteux anti-acides.

De plus, cet agrume a un effet «  photo sensibilisant ». Lorsque son jus est en contact direct avec la peau, et également au contact avec le soleil, cela peut entraîner une crise d’allergie ou des brûlures. En surdose, le jus de citron peut causer des brûlures dans les muqueuses.

Lire aussi…

Citron et bicarbonate de soude, un cocktail anti cancer ?

Testez cette recette de macérat de citron, très utile en cuisine !

Les commentaires sont clos.