Le cyprès, quels bienfaits pour la santé ?

Le cyprès, quels bienfaits pour la santé ?

Connaissez-vous tous les bienfaits du cyprès ? S’il existe une plante extraordinaire c’est bien cette plante conifère. Connue sous le nom de Cyprès de Provence ou Cyprès d’Italie, il guérit efficacement les troubles respiratoires, les varices et les jambes lourdes. Si cette plante connait un vif succès pour son huile essentielle, ses cônes fructifères ne sont pas en reste vu ses innombrables pouvoirs thérapeutiques.

Le Cyprès, un peu d’histoire…

Selon l’histoire, le Cyprès prend son origine en Asie mineure et se développe dans presque toute la partie du sud de l’Europe. Il s’agit d’un arbre monoïque d’une hauteur de 20 à 30 m avec une écorce gris rougeâtre, des feuilles triangulaires, des fleurs, des graines et des cônes globulaires. L’engouement des ancêtres pour le cyprès s’explique certainement par sa couleur toujours verte et son bois imputrescible.

Les bienfaits du cyprès ?

Cette plante médicinale possède de nombreuses propriétés thérapeutiques qui en font un excellents alliés santé et bien-être. Angio-protecteur, tonique veineux, anti-diarrhéique, astringent, vasoconstricteur, anti-viral, décongestionnant… Autant de propriétés recherchées pour venir à bout de nombreuses maladies. Ses cônes fructifères s’enrichissent de tanins condensés notamment de l’OPC mais aussi de HE et du Diterpènes, des composants puissants qui permettent de repousser naturellement
les pathologies telles que les hémorroïdes, l’insuffisance veineuse, la congestion pelvienne, les affections pulmonaires, les bronchites, les toux sèches en quinte, l’hypersudation et les infections inflammatoires au niveau des systèmes lymphatiques et veineux. Selon les recherches, l’OPC du cyprès joue aussi un grand rôle dans la protection du tissu conjonctif.

Comment se soigner avec le cyprès ?

– On peut utiliser le cyprès de plusieurs façons : sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat, mais aussi en poudre, en décoction et en alcoolature.
– Pour soulager les hémorroïdes, il est conseillé d’utiliser la méthode par décoction de poudre imbibée sur des compresses.
– Pour la toux et les varices, un massage à base d’huile essentielle et huile végétale s’avère très efficace.
– Dans le cas des jambes lourdes, de transpiration excessive des pieds, on utilise les rameaux et les cônes en décoction dans un bain de pieds.

Un exemple de tisanes à base de cyprès :

Pour soigner les hémorroïdes et les varices, il vous faut :
– 3/4 l d’eau
– 40 g de noix concassées de cyprès
– 40 g de vigne rouge soit 3 c. à soupe

Préparation : faire bouillir le tout durant 3 min. Boire la tisane dans la journée durant 20 jours, de préférence au printemps.

Précaution d’emploi

En général, il n’existe aucune contre-indication concernant l’utilisation du cyprès. En revanche, il génère parfois des désagréments chez certaines personnes comme chez les femmes enceintes ou celles encore en période d’allaitement.

 

Les commentaires sont clos.