Le pouvoir des plantes

Le pouvoir des plantes

Huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats de plantes, depuis des milliers d’années, l’homme et l’animal vivent en symbiose dans le monde végétal. Sans cette nature, notre terre serait un immense désert hostile. l’homme, pour sa survie (manger, se soigner et soigner les siens), apprit à cueillir et récolter les plantes dont il avait besoins. Cette connaissance des végétaux devint un savoir qui se transmit de génération en génération.

plantes ail des ours

Avant l’apprentissage de la science des métaux, l’homme se défendait de bâtons et de gourdins, d’arcs et de flèches. Il choisissait méticuleusement le bois de ses armes pour ses propriétés de dureté ou de flexibilité, d’épaisseur ou de légèreté. Il se servait aussi des végétaux pour empoisonner ses proies à distance, des plantes pour se procurer la joie et l’ivresse, ou pour s’octroyer des pouvoirs mystérieux et redoutables. Notre civilisation moderne et l’évolution des technologie repoussa peu à peu ce savoir ancestral, au profit des sciences dites exactes, des produits de synthèse, de la mécanique, de l’électronique et de la chimie.

En expérimentant des recettes anciennes que l’on attribuait jusqu’ici au monde des charlatans, des chercheurs en ont découvert certaines vertus. Ainsi nous constatons que certaines plantes transformeraient un anxieux en un battant sûr de lui ; qu’il existe des parfums naturels qui attisent le désir et l’amour ; que certaines racines rendraient sa vigueur sexuelle au vieillard ; etc… Ne dit-on pas souvent pour conjurer le mauvais sort qu’il faut « toucher du bois »?

Depuis la nuit des temps, à travers toutes les époques et civilisations, l’homme reconnait des vertus à des milliers de végétaux. Certaines plantes, en cataplasme, décoction, ou inhalation, guériraient miraculeusement (l’aloès, très en vogue en notre temps, la papaye, etc..) ; certaines plantes protègeraient contre les maladies et les agressions de l’environnement dans lequel nous vivons aujourd’hui (pollution, etc..).

Difficile tout de même de distinguer, entre ces centaines de milliers de végétaux qui nous entourent, ceux qui sont un simple décoration de la nature, les plantes porteuses de poisons, les plantes guérisseuses ou porteuses de messages (par exemple le trèfle à quatre feuilles, le bois qui conjurerait le mauvais sort, etc..). Si l’on étudie tout cela d’un peu plus près, on s’aperçoit très vite qu’aucune plante n’est anodine, nulle fleur innocente.

Si beaucoup de gens désirent sincèrement revenir à la nature, préfèrent manger et vivre sain, privilégient les produits naturels à tous les poisons chimiques, il leur est de plus en plus difficile de trouver des aliments non pollués par les engrais, les conservateurs et les pesticides. Alors, avant d’acheter, n’oublions pas que la plupart des légumes, des fruits et des plantes médicinales proposés dans le commerce proviennent de cultures industrielles, et ont perdu la plus grande partie de leurs qualités.

2 réactions au sujet de « Le pouvoir des plantes »

  1. Bonsoir, je vous serais obligée de bien vouloir supprimer mon message du 5/1/09 concernant le pouvoir des plantes car il apparaît sur Google, pour raison de confidentialité, je vous en remercie car dans le moteur de recherche mon adresse apparaît. Bien cordialement

  2. Bonjour,

    J’ai suivi dernièrement à la TV un reportage sur votre métier et vos activités.

    J’utilise les plantes depuis toujours pour me soigner car j’ai toujours été malade avec les médicaments traditionnels et j’avoue que l’émission vous concernant a été une bouffée d’air pur. J’aurais souhaitée savoir si vous faîtes la vente par correspondance et si vous avez un catalogue de vos produits et plantes.

    Voici mon adresse :

    MOREAU MONIQUE
    2 RUE ELIE
    77500 CHELLES

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.