Les bienfaits de la primevère sauvage pour la santé

Les bienfaits de la primevère sauvage pour la santé

La primevère sauvage est une plante vivace qui appartient à la famille des primulacées. On en compte actuellement à peu près 500 variétés. La primevère farineuse et le primula clusiana font partie des espèces connues en Europe. Annonçant le printemps avec ses fleurs jaunes ou roses qui apparaissent à cette période de l’année, cette plante herbacée est aussi connue pour ses vertus pour la santé.

la primevère

Description botanique de la primevère

Rustique, la primevère est caractérisée par un feuillage semi-persistant et des fleurs qui retombent en ombelle, constituées généralement de 5 lobes. La période de floraison de cette plante débute généralement au mois de mars, elle est une des toutes premières fleurs sortant après l’hiver. Pour sa culture, elle apprécie particulièrement le sol bien drainé et se développe bien dans un environnement semi-ombragé.
On la reconnait sous diverses appellations dont les plus courantes sont la primevère de printemps, l’herbe de saint Paul ou encore le coqueluchon. Et il ne faut pas oublier qu’en plus de son aspect décoratif, la primevère est une plante médicinale utilisée dans de nombreux traitements, notamment pour les infections urinaires. Elle peut être préparée en tisane ou prise sous forme de gélules, en vente dans les parapharmacies.

Propriétés de la primevère

Anti-inflammatoire, la primevère s’utilise en externe pour apaiser les douleurs de rhumatisme. Ses feuilles sont aussi utilisées pour faire disparaître les ecchymoses. En interne, on reconnait son efficacité contre les infections urinaires grâce à sa propriété diurétique. Cette plante jouit aussi d’une propriété expectorante qui permet de traiter les toux chroniques et grasses grâce aux saponines triterpéniques que renferme sa racine. Ces principes actifs facilitent également la fluidification des sécrétions bronchiques. Les fleurs de la primevère agissent aussi comme sédatif, elles peuvent être utilisées pour remédier au trouble de sommeil infantile et au surmenage. Enfin, grâce à ses flavonoïdes, elle est considérée comme anti-inflammatoire, idéale dans le traitement de l’asthme.

Recettes à base de primevère

Tisane à base de primevère pour remédier à la toux grasse
Porter à ébullition 20 cl d’eau, et une fois que l’eau frémit, ajouter environ 2 grammes de fleurs de primevère. Laisser infuser la solution pendant 10 minutes. Boire une tasse de cette tisane 2 à 3 fois par jour.

Tisane dépurative : Pour réaliser une tisane dépurative avec la primevère, on mélangera à poids égal des jeunes pousses de sureau (avant les baies), de primevère, de pissenlit et de feuilles d’orties. Mettre une cuillère à café de ce mélange puis porter à ébullition la préparation dans ¼ litres d’eau, recouvrir. Laisser infuser pendant une dizaine de minutes, toujours couvert, puis couper le feu. Filtrer la préparation et boire une fois refroidie.

Précautions d’emploi

Aucune contre-indication sur la prise de la primevère n’a été recensée jusqu’ici pour les personnes sensibles comme pour les femmes enceintes. Il est toutefois conseillé de commencer avec une quantité réduite afin d’examiner la réaction de l’organisme.
Chez certains sujets, la prise de cette plante peut aussi provoquer des effets indésirables comme du trouble gastrique. En cas de doute sur le dosage, pensez donc à consulter un professionnel de la santé car l’auto-médication est dangereuse pour la santé.

Une réaction au sujet de « Les bienfaits de la primevère sauvage pour la santé »

  1. Merci beaucoup pour tous ces précieuses informations ! Je garde tout ça dans un petit onglet de mes favoris, ça sera forcément utile.
    J’adore ton blog en tout cas et j’ai hâte de voir la suite 🙂
    A bientôt.
    Justine

Laisser un commentaire