Troubles féminins : les plantes indispensables

Troubles féminins : les plantes indispensables

Les troubles féminins sont connus et traités avec des plantes depuis que la femme est femme. Certaines étaient déjà utilisées par les femmes égyptiennes il y a plus de 5000 ans. Elles sont indispensables pour les femmes car elles régulent les cycles menstruels, et soulagent les malaises liés à la ménopause.

troubles féminins

Troubles féminins et hormonaux : les baies de gattilier

Quelques jours avant les règles, on peut ressentir des désagréments comme des troubles de l’humeur, des tensions abdominales et/ou des migraines. L’utilisation du gattilier est une solution efficace pour réguler les variations hormonales responsables de ces troubles. Elle présente aussi des vertus sédatives.

L’alchémille aux mille vertus

L’alchémille est utilisée depuis des décennies pour raffermir l’appareil génital. C’est un excellent remède hormonal qui soulage les syndromes prémenstruels, les cycles irréguliers, les règles abondantes, et également la pré-ménopause.

L’achillée millefeuille contre la douleur

En cas de douleurs pelviennes et abdominales, l’achillée millefeuille est très efficace. Elle agit aussi en cas de syndrome prémenstruel.

L’armoise contre la tension nerveuse et les règles douloureuses

L’armoise fait également partie des plantes bénéfiques pour la santé des femmes. Elle se consomme en tisane pendant au moins de 6 jours pour traiter les douleurs menstruelles, ou encore en l’absence de règles. Attention : l’utilisation de cette plante est strictement interdite chez les femmes enceintes ou souffrant d’inflammation utérine.

La matricaire (ou camomille allemande), un excellent calmant

La matricaire, quant à elle, est une plante reconnue pour son effet calmant pour l’esprit, pour les douleurs et les crampes menstruelles.

La sauge sclarée, plante anti-âge par excellence

Réputée depuis la nuit des temps pour ses effets bénéfiques sur les bouffées de chaleur de la ménopause, la sauge sclarée est une véritable plante anti-âge. Elle booster également la mémoire et prévient la maladie d’Alzheimer, en limitant l’oxydation des cellules de l’organisme. De plus, cette plante soulage les règles douloureuses.

Autres plantes utiles pour les dysménorrhées

Par ailleurs, il existe de nombreuses autres plantes efficaces dans le traitement des dysménorrhées (règles douloureuses) et de l’hémorragie, de la congestion pelvienne, des symptômes de pré-ménopause, de l’infection des voies urinaires et des problèmes d’infertilité. Parmi ces végétaux utiles pour la santé féminine : la mélisse ou Melissa officinalis, l’hamamélis ou Hamamelis virginiana, la prêle ou Equisetum arvense, la sauge ou Salvia officinalis, le houblon ou Humulus lupulus.

Règles douloureuses et huiles essentielles

Il est possible aussi de miser sur l’aromathérapie, par exemple utiliser une préparation à base d’huile essentielle de sauge sclarée mélangée avec d’une cuillère de miel. En cas de douleurs violentes, on peut opter pour une goutte d’huile essentielle d’estragon et une goutte de basilic mélangées dans une cuillère de miel. Cette préparation peut s’utiliser à raison de deux ou trois fois par jour. En cas de règles hémorragiques, une goutte de ciste et une goutte de géranium dans une cuillère de miel.

Afin de soulager les symptômes des règles douloureuses, certains produits alimentaires et compléments à base de plantes sont à privilégier, notamment ceux renfermant une grande quantité de vitamine C, B6 et de magnésium.

Les commentaires sont clos.