Les solutions naturelles pour lutter contre la rétention d’eau

Les solutions naturelles pour lutter contre la rétention d’eau

Très fréquente, la rétention d’eau est une pathologie qui survient lorsque le corps retient plus d’eau qu’il n’en élimine. L’eau peut être emmagasinée dans n’importe quelle partie du corps, tel est le cas des jambes lourdes. Mais d’où vient cette pathologie et comment s’en soulager ?

La rétention d’eau késako ?

La rétention d’eau résulte d’une accumulation d’eau dans les tissus, qui provoque leur gonflement. A un niveau élevé, on lui donne le nom d’œdème. Le gonflement peut être interne ou externe mais dans la plupart des cas, il se manifeste par des sensations de lourdeur. La rétention d’eau peut être aussi due à une inflammation suite à une entorse, mais dans ce cas le gonflement disparaît une fois l’entorse résorbée.

La rétention d’eau, pourquoi ?

Le gonflement peut aussi être observé par le gonflement du corps lors de la ménopause, et notamment en cas de traitement hormonal.  Il peut s’observer aussi lors de prise d’une pilule contraceptive. 
– Les mauvaises habitudes alimentaires favorisent aussi l’accumulation d’eau dans le corps, bien souvent expliqué par une forte consommation de sel ou par l’intolérance au gluten ou au lactose.
– Elle peut aussi provenir d’une mauvaise circulation du sang au niveau des pieds ou des chevilles. Tel est le cas des travailleurs dont le métier oblige parfois à rester debout tout au long de la journée.

Comment combattre la rétention d’eau de manière naturelle

Il existe des remèdes naturels en phytothérapie très efficaces pour venir à bout des gonflements de l’œdème. Toutefois, il est bien d’en connaître préalablement les causes afin d’adapter le meilleur traitement, et des règles de bon sens.

Quelques règles de bons sens

• Pour éviter un stockage important d’eau dans l’organisme, il faut avant tout favoriser la circulation sanguine en portant des habits moins serrés dans lesquels on se sent décontracté. Dans la mesure du possible, il est également utile de se dégourdir les jambes régulièrement au travail, surtout s’il exige une station assise toute la journée.
• Adopter un mode d’alimentation allégé en sel se révèle être également indispensable. Le sel présent dans tous les aliments fait véhiculer l’eau dans les tissus de l’organisme. Il est préférable de ne pas dépasser 6 grammes par jour, en privilégiant les produits frais, la cuisine faite maison et les aliments riches en protéine.
• Pour éliminer l’eau stockée dans les tissus, il faut aussi travailler en profondeur sur les muscles des bras et des jambes avec des techniques spécifiques de massage.  Les drainages lymphatiques stimulent la circulation du sang et de la lymphe. Ce sont des techniques de massage spécifiques qui doivent être faits par ces professionnels de santé.
• Utiliser des plantes drainantes et diurétiques qui  éliminent l’excès de l’eau par le sang, les reins et l’urine. Parmi les plantes drainantes, on peut citer l’hamamélis, le fragon, la vigne rouge, le thé vert, le pissenlit.
• Et bien sûr, pour lutter contre la rétention d’eau, paradoxalement il faut boire beaucoup d’eau (au moins 1, 5 litres) tout au long de la journée. Contrairement aux idées reçues, une mauvaise hydratation favorise la rétention d’eau !

Des recettes pour soulager les jambes lourdes

Baume de massage pour soulager les jambes lourdes

Gel rafraîchissant pour soulager les jambes lourdes

Des recettes anti-cellulite

Recette d’huile de massage amincissante et drainante

Gel douche anti-cellulite

Lire aussi 

Cellulite, alimentation et activité physique

Les commentaires sont clos.