Les vertus de la violette odorante

Les vertus de la violette odorante

Famille : Violaceae
Nom scientifique : Viola odorata
Noms communs : Jacées de printemps, violette des haies, violette de carême
Parties utilisées : fleurs, feuilles
Utilisations : infusions, décoctions, sirop

Description botanique

La violette odorante, dont les propriétés médicinales ont été mises en évidence depuis plusieurs années, est utilisée depuis très longtemps en herboristerie. Elle s’utilise également beaucoup en parfumerie. On rencontre fréquemment cette espèce dans les bois, les près et en bordure de haies, mais particulièrement à mi-ombre. Sa floraison se déroule de février à mai et à l’éclosion, se découvrent alors des fleurs de couleur violette formées de 5 pétales. Sa tige mince forme des stolons et supporte des feuilles ovales, reconnues riches en vitamine C et vitamine A,  et contenant des saponines et des sels minéraux.

Propriétés médicinales de la violette

Les fleurs de violette de printemps ont une propriété calmante, émolliente et expectorante, elles sont efficaces pour soulager les affections broncho-pulmonaires peu sévère comme les bronchites, la toux, le rhume. Grâce à sa propriété émétique (vomitive), cette plante est aussi efficace contre les intoxications légères ou en cas d’indigestion (mais il est nécessaire de demander l’avis d’un spécialiste de la santé pour son utilisation). Elle est également reconnue comme apaisante lorsque délayée dans un bain ou en tisane., ce qui fait de la violette odorante un excellent allié contre l’insomnie, le stress et la nervosité. En cas de grippe, son utilisation est recommandée pour faire baisser la fièvre et favoriser la transpiration., l’infusion de ses fleurs est en effet également sudorifique. Afin d’améliorer le résultat dans le traitement de maladies rhumatismales, il peut être conseillé un bain à base de décoction des feuilles. Les jeunes pousses sont d’excellents ingrédients dans les salades, tandis que les feuilles plus vieilles peuvent être cuites dans les soupes.

Recettes à base de violette

Sirop contre les aphtes

Pour la réalisation, il faut infuser environ 100 grammes de fleurs de violette odorante dans 1 litre d’eau. Après avoir passé et pressé ce liquide, laisser refroidir, puis la décanter. Faites dissoudre dans cette décoction 1 kg de sucre tout en remuant, lorsque le sirop a pris, mettre en bouteille et laisser refroidir.

Tisane anti-toux 
Cette infusion sera réalisée avec une cuillerée à soupe de fleurs de violette odorante pour une tasse d’eau. Il est possible d’ajouter d’autres fleurs ayant des propriétés calmantes (comme la camomille) et adoucissantes pour un meilleur effet. Pour cela, l’idéal est d’infuser à parts égales une cuillerée à soupe des fleurs de votre choix (violette, coquelicot, mauve, camomille…). Prendre cette préparation à raison de 3 tasses par jour.

A noter
Du fait de la présence de violine, la racine de la violette odorante a des propriétés émétiques (vomitives). Son utilisation en cas d’intoxication ou pour une épuration digestive est à réaliser avec prudence, après autorisation d’un médecin.

Aller plus loin ?

Consultez ici les vertus de l’huile essentielle (ou absolue) de violette odorante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.