Le RAM – Régime alimentaire méditerranée et ses bienfaits sur la santé

Le RAM – Régime alimentaire méditerranée et ses bienfaits sur la santé

RAM régime alimentaire méditerranéen

Le RAM en quelques mots

Le RAM (Régime Alimentaire Méditerranée ou régime Crétois) est né d’une étude faite dans les années 50 autour de l’alimentation et de l’espérance de vie des populations méditerranéennes. L’étude porte notamment sur les îles grecques, de la Crète à Corfou. Ces îles sont des régions où la culture de l’olivier est omniprésente, l’huile d’olive étant très largement intégrée dans leur alimentation.

Qu’a démontré cette étude ?

Cette étude a démontré que, malgré leur forte consommation de graisse (l’huile d’olive) et l’état quelque peu rudimentaire de leur système de santé, les populations avaient une espérance de vie largement plus élevée qu’ailleurs. En parallèle, le taux des maladies cardiaques était bien plus faible que n’importe où ailleurs en Europe. D’autres études ont prouvé par la suite que le régime alimentaire Crétois, adopté par des personnes ayant subi un infarctus, ont pu réduire les risques de récidive à 75 %. Il est à noter également que les Crétois ne consomment pratiquement pas de produits transformés industriels ! Depuis, les études ne cessent de continuer à prouver les bienfaits du RAM. Il est particulièrement recommandé pour prévenir des maladies métaboliques, mais aussi du cancer. Les naturopathes le préconisent pour améliorer la santé générale et l’espérance de vie.

Pas seulement l’alimentation !

Le RAM combine non seulement une alimentation saine, équilibrée et modérée, mais aussi une hygiène de vie au quotidien.

Les point essentiels de l’alimentation du RAM

En tout premier lieu, l’apport calorique journalier doit être contrôlé et modéré en fonction des besoins organiques de chaque personne, en moyenne entre 1800 et 2500 calories/jour. Le RAM introduit dans l’alimentation des produits céréaliers complets, fruits et légumes, épices et aromates, ail et oignon en abondance. Dans l’alimentation quotidienne le RAM conseille la consommation journalière de noix, graines et légumineuses, mais aussi de yaourts et de fromages de chèvre (le lait de vache est à éviter). Les poissons, les œufs et le poulet s’invitent également dans ce régime, mais plus modérément, à raison de une ou deux fois par semaine. Bien sûr, l’huile d’olive est omniprésente comme corps gras, en cuisson ou en assaisonnement. Un ou deux verres de vin rouge quotidiennement s’invitent également dans l’assiette du RAM.

Qu’en est-il des aliments sucrés et de la viande rouge ?

Les aliments sucrés sont autorisés, mais très modérément. La viande rouge, elle aussi, doit être consommée de manière très limitée, pas plus de trois fois par mois.

Pourquoi le RAM fonctionne t-il ?

Le RAM fonctionne grâce à plusieurs critères, dont une alimentation spécifique.

L’huile d’olive

L’huile d’olive, qui en fait partie intégrante, contient un faible taux d’acides gras saturés. Elle y est pour beaucoup, mais pas seulement. Nous avons vu plus haut quels sont les points essentiels de l’alimentation du RAM. A noter qu’une diète riche en acides gras mono-insaturés (les oméga 9 contenus entre autres dans l’huile d’olive), et en acides gras oméga 3 mais en quantité modérée, favorisent la réduction du taux de cholestérol, mais surtout le taux de mauvais cholestérol (LDL), tout en augmentant le taux de bon cholestérol (HDL).

Réduire la charge glycémique des repas

Mais l’huile d’olive n’est pas la seule ingrédient responsable de son bon fonctionnement. Dans le RAM, il est préconisé également de réduire significativement les aliments à index glycémique élevé, et les graisses industrielles. Le RAM a pour objectif de réduire la densité calorique tout en favorisant la densité nutritionnelle. En clair, le RAM a pour objectif de réduire la charge glycémique des repas, et donc de réduire les risques de maladies métaboliques citées plus haut. Parallèlement au RAM, certaines plantes et compléments alimentaires peuvent intervenir de manière favorable et complémentaires.

RAM

Les principales plantes utilisées dans le RAM

Les principales plantes utilisées dans le RAM sont tout d’abord l’olivier, avec l’huile d’olive, et également l’avocat. Ce sont les principales source de lipides. Comme plantes présentes dans le RAM, citons l’importance de l’ail et de l’oignon, tous deux présents à volonté. Sont inclus bien sûr les fruits et légumes, le radis noir, les plantes aromatiques fraîches (persil, menthe, ciboulette, coriandre, basilic, etc.) ou sèches. Et enfin, les épices (cumin, curcuma, clous de girofle, cannelle, gingembre, etc.) pour aromatiser les plats.

Aller plus loin

Lire aussi cet article : 5 antibiotiques naturels.

Une réaction au sujet de « Le RAM – Régime alimentaire méditerranée et ses bienfaits sur la santé »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.