Le millepertuis et ses vertus médicinales

Le millepertuis et ses vertus médicinales

vertus médicinales du millepertuis

Le millepertuis, reconnu en botanique sous le nom Hypericum perforatum a fait l’objet de très nombreuses études. De nombreuses controverses tournent autour de ses vertus médicinales depuis de nombreuses années. Il en ressort des conclusions unanimes sur le pouvoir de cette plante pour soigner les états dépressifs légers et passagers, notamment en période hivernale où l’organisme manque de lumière. Cette plante apparaît utile pour soigner les troubles émotionnels comme le manque d’optimisme, mais aussi l’anxiété et la nervosité. Elle apaiserait aussi les troubles féminins comme la ménopause (bouffées de chaleur, transpiration excessive), les règles douloureuses et la cystite. Sous forme d’huile macérée ou d’huile essentielle, elle est également intéressante pour soulager les troubles intestinaux. Elle serait aussi indiquée pour diminuer les inflammations dues aux rhumatismes. Le millepertuis se trouve sous forme de plante fraîche ou séchée, en vrac ou en gélules. Il est également commercialisé sous forme de teinture mère, d’huile macérée et d’huile essentielle. Plus rare et plus difficile à trouver, l’eau florale de millepertuis sera pour sa part idéale pour les soins de la peau.

Utilisation du millepertuis en phytothérapie

En phytothérapie, on utilise les fleurs et les jeunes feuille, cueillies au début de leur floraison. La récolte est ensuite séchée à l’abri de l’humidité et de la lumière. On en fait ensuite des macérats huileux ou alcoolatures. On trouve également le millepertuis en gélules ou en ampoules buvables en pharmacie et parapharmacie, et en magasins bio.

L’infusion de millepertuis 

Recette : Ajouter environ 30 grammes de millepertuis séché dans 1 litre d’eau frémissante, laisser infuser une dizaine de minutes, puis filtrer. Prendre deux à trois tasses par jour.

Le macérat de millepertuis

Découvrez ici une recette de macérat de millepertuis.

Attention, il faut savoir que ses effets ne se manifesteront pas avant un bon mois. Pour un résultat probant sur la dépression légère, il est conseillé de poursuivre la prise de cette plante pendant au minimum  3 mois.

Précautions d’emploi

Le millepertuis est photosensibilisant : En période de prise de millepertuis, il est recommandé d’éviter l’exposition au soleil.  Il peut également réduire l’effet de certains médicaments (asthme, maladies cardiaques, traitement anticoagulant, cholestérol, sida, chimiothérapie, neuroleptiques), il est donc conseillé de demander l’avis d’un professionnel de santé en cas de traitement médicamenteux lourd et récurrent. D’autre part, il peut aussi interférer avec la prise de contraceptifs (pilule). De plus, les femmes enceintes ou allaitantes devront s’abstenir de toute prise de millepertuis sans l’avis préalable d’un médecin. Enfin, cette plante n’est pas adapté en cas de dépression sévère. Il est formellement déconseillé d’arrêter de manière brutale un traitement médicamenteux contre la dépression. L’état de santé du patient pourrait s’aggraver très sévèrement. Dans tous les cas, la dépression est une maladie sévère qu’il est impératif de faire diagnostiquer par un médecin. Dans ce cas, l’auto médication est fortement déconseillée.

Lire aussi…

Continuez votre lecture, consultez cet article sur les vertus du millepertuis pour soigner les peaux sensibles, ou cette recette de baume anti-douleurs à base de millepertuis.

Une réaction au sujet de « Le millepertuis et ses vertus médicinales »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.